La floriculture en difficulté
La floriculture en difficulté $
Élias Kassim - Photo Greg Demarque, Avril 2017
Mots clés : Floriculture, Fleurs
Depuis 2011 et la guerre en Syrie, la valeur des floricultures libanaises a été divisée par trois, chutant à 4,2 millions de dollars en 2015. Les premiers touchés sont les floriculteurs qui se débattent pour vivre de leur production.


Acheter cet article


Noms cités : Arabi Flowers, Karim Arabi, Exotica, lias Kamel, Jean-Pierre Matar, Riad Saadé, Rania Younès Grondier, Joe Younès, Eni, Total