Al-Mayass inaugure à Riyad sa cinquième enseigne dans le monde
Nagi Morkos / Hodema, Décembre 2012

Après Beyrouth, Koweït, Abou Dhabi et New York, c’est à Riyad que la marque libanaise al-Mayass a choisi de s’établir en novembre. Ibrahim al-Munajem, propriétaire de la compagnie Thoq el-Zein, détenteur de la franchise pour l’ensemble de l’Arabie saoudite, a investi 5 millions de dollars dans le restaurant et prévoit l’ouverture d’une enseigne à Djeddah dans un an et demi, et d’une autre à Dammam dans deux ans et demi. Le restaurant bénéficie d’une capacité assise de 240 personnes à l’intérieur et 60 à l’extérieur, et reçoit sa clientèle à déjeuner et dîner. Le lieu emploie 68 personnes entre la salle et la cuisine. Le chef Bedros Farjallah reste fidèle aux spécialités arméniennes de la maison mère telles que les aubergines au yaourt, le soubereg (feuilleté au fromage), ou encore les kebabs aux griottes, mais avec quelques additions au menu parmi lesquelles des plats de fruits de mer. Le ticket moyen est de 45 dollars. L’identité de la marque et l’esprit familial sont respectés et reflétés dans l’architecture d’intérieur signée Georges Chidiac. Qatar est le prochain pays sur la liste avec la franchise déjà acquise par Ali bin Ali Group qui inaugure la première enseigne de la marque dans l’émirat dans cinq mois.


Noms cités : Thoq el-Zein, Georges Chidiac, Bedros Farjallah , Ali bin Ali Group
Hôtellerie & tourisme précédents