Bobbie Lloyd inaugure la première enseigne de Magnolia Bakery au Liban
Lina Raphaël, Janvier 2013

Bobbie Lloyd, copropriétaire de Magnolia Bakery, une pâtisserie new-yorkaise célèbre pour ses cupcakes, a inauguré en décembre au Liban la première enseigne de la marque américaine en franchise. Cette dernière est détenue dans le pays par la société Eaternity SAL dont les propriétaires sont Omar, Raëf et Nadine Zantout qui projettent d’ouvrir d’autres enseignes au Liban et ont également acquis la franchise pour la Jordanie, l’Arabie saoudite et le Koweït où le premier Magnolia Bakery a ouvert le mois dernier. Lancée à l’ABC Dbayé, la pâtisserie s’étend sur une surface de 140 m2, peut accueillir une quarantaine de clients tous les jours de 10h à 22h pour un ticket moyen de 15 dollars et propose de la vente à emporter. Elle est desservie par une cuisine centrale de 400 m2 située à Dbayé. Lloyd qui développe également les recettes était à la tête d’une équipe américaine chargée de former les employés libanais aux standards de la marque. Afin de ne pas altérer la qualité des produits, elle impose aux franchisés d’importer la plupart des équipements et des ingrédients, notamment la farine, « la plus importante composante de nos recettes ». Des cupcakes aux parfums orientaux et des plats salés seront ajoutés au menu afin de « s’adapter au marché libanais ». Lloyd décrit Magnolia Bakery comme une « pâtisserie authentique conçue comme une cuisine de grand-mère transportant les clients dans une autre époque et faisant ressurgir leurs souvenirs d’enfance ». L’établissement propose plus de 120 pâtisseries et présente, outre les cupcakes, des gâteaux, tartes, desserts glacés et muffins. « Notre succès réside dans la fraîcheur de nos desserts préparés quotidiennement, tout au long de la journée, en petite quantité et à la main, avec des ingrédients de grande qualité. »
L’intérêt de Bobbie pour la cuisine commence à huit ans lors de ses premiers cours qui « bouleversent » sa vie. Plus tard, elle interrompt des études en gestion pour revenir à sa passion. Elle s’inscrit à l’école culinaire de Boston puis s’installe en 1987 à New York. D’abord chef particulière pour le styliste américain Calvin Klein, elle travaille ensuite dans un restaurant très couru de la ville, Union Square Cafe, où elle est formée aux opérations en salle et au service clientèle, avant de lancer avec son partenaire actuel, Steve Abrams, une compagnie de conseil en restauration. En 2006, ils prennent conscience du succès de The Magnolia Bakery – une pâtisserie créée par Allysa Toreyen en 1996 à Greenwich Village et parue dans la série télévisée “Sex and the City” qui la projette sur la scène internationale, et décident de la racheter. Lloyd et Abrams introduisent de nouvelles saveurs et se focalisent sur les cupcakes qui représentent aujourd’hui 50 % des ventes avec plus de 10 000 pièces écoulées quotidiennement aux États-Unis où les associés détiennent aujourd’hui sept enseignes. Magnolia Bakery passe dans plusieurs séries et films américains tels que “The Devil Wears Prada”. En 2010, ils choisissent le Moyen-Orient comme point de départ de leur expansion internationale « vu l’enthousiasme de la région pour les cupcakes » et ouvrent une enseigne avec des partenaires locaux à Dubaï où un autre établissement devrait prochainement voir le jour, suivi du Qatar et d’Abou Dhabi. Lloyd qui affirme « adorer les desserts libanais » planifie d’en faire un jour une garniture de cupcakes, notamment le Natif, accompagnement des “karabij”.


Noms cités : Steve Abrams, Eaternity SAL, Calvin Klein, Bobbie Lloyd, Allysa Toreyen, Nadine Zantout, PAC

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents