Hôtellerie & tourisme
Il fait l’actualité
Fredy Pascal élu nouveau prévôt des Échansons de France au Liban
Nagi Morkos / Hodema, Juillet 2012

Arrivé au Liban en octobre 2011, Fredy Pascal est le directeur du département “food and beverage” des hôtels Vendôme et Phoenicia InterContinental. Depuis le 30 mai, il est également le nouveau prévôt du chapitre Liban des Échansons de France, confrérie née en 1954 à Paris avec pour mission la promotion et la défense des appellations gastronomiques et viticoles d’origine française. Au Liban, c’est Pascal Gauvin, ancien directeur de l’hôtel Phoenicia InterContinental, qui avait lancé le chapitre libanais des Échansons, mais il avait dû interrompre ses activités l’été 2006 lors de la guerre. Aujourd’hui, le mouvement est réactivé et un nouveau conseil nommé dont la mission est de promouvoir les vins et l’art de la table libanais. « Une sélection rigoureuse sera faite pour l’entrée de nouveaux adhérents, car c’est avant tout une confrérie de gentlemen, amateurs de vin et d’art de la table », explique Fredy Pascal. Il annonce par ailleurs l’ouverture en octobre prochain du restaurant La Petite Maison en lieu et place de l’établissement Le Premier à l’hôtel Vendôme. L’enseigne déjà présente à Nice, Cannes, Londres, Dubaï et New York combine « les meilleurs ingrédients avec les influences culinaires du Sud pour offrir une cuisine méditerranéenne simple et raffinée à partager ». Le local, qui a été entièrement réaménagé pour accueillir une cuisine ouverte sur la salle, peut recevoir 110 personnes. « La Petite Maison n’est pas un restaurant d’hôtel, c’est un lieu qui a son identité propre et mise sur la qualité. Je ne servirai jamais un plat qui ne réponde aux standards de qualité de la maison. » Depuis son arrivée au Liban dans le groupe InterContinental, Fredy Pascal « apporte des idées nouvelles » et a organisé plusieurs événements, notamment les brunchs alternatifs “Pink Link” du dimanche au restaurant Eau de vie en collaboration avec l’Association de lutte contre le cancer du sein. L’idée est de créer « un événement dont on parle, en mal ou en bien. L’important est de ne pas laisser indifférent ».
Le parcours de Pascal dans l’industrie hôtelière est atypique. Diplômé de l’école hôtelière de Marseille où il a grandi, il ouvre à 20 ans avec son frère la Brasserie de la Croix Blanche à Paris, où il fait son apprentissage du travail d’entrepreneur. Curieux des États-Unis, il s’installe à 23 ans à New York et, s’étant familiarisé avec la langue, est nommé maître d’hôtel du restaurant La Goulée à Manhattan. Il s’envole ensuite pour l’Amérique du Sud apprendre l’espagnol, au Venezuela puis en Colombie et devient directeur général d’un boutique-hôtel à Carthagène. De retour aux États-Unis, il occupe le poste de gérant du fameux restaurant Le Cirque où il côtoie « les hautes personnalités politiques, économiques et artistiques, de Jimmy Carter à Bill Cosby », avant d’être muté à Las Vegas où il ouvre Le Cirque à l’hôtel Bellagio. S’ensuivent alors divers déplacements qui le mènent de Miami en Sardaigne où il dirige les opérations de Nikki Beach, puis Paris où il rachète une brasserie avant d’être recruté par le groupe Hilton et de s’installer en Chine où il travaille également comme mannequin pendant son temps libre. C’est là qu’il est repéré par des chasseurs de tête, et intègre les hôtels Phoenicia et Vendôme InterContinental à Beyrouth, ce qui lui permet « de changer de groupe et découvrir une nouvelle région ».


Noms cités : Jimmy Carter, Pascal Gauvin, Nikki Beach, Fredy Pascal, Entrepreneur

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents