Hôtellerie & tourisme
Ouverture de Pop-up Container, premier restaurant éphémère au Liban
Nagi Morkos / Hodema, Août 2012

Après San Francisco, Paris, Berlin et New York, Beyrouth s’offre depuis la fin juillet son restaurant-bar temporaire, le “Pop-up Container”. Le projet, situé dans le quartier de Mar Mikhaël, comprend un “container” jaune, du mobilier et des objets recyclés, des graffitis peints sur les murs et un terrain de pétanque. Ce concept a été « monté en quelques semaines » par la société Food for Thought créée en 2011 par Mario Jr Haddad, propriétaire du Sushi Bar, Al Falamanki et The Jasmine Room, et Tomas Reger, le chef exécutif du Sushi Bar et The Jasmine Room. Ce dernier se charge également du menu et propose chaque jour « une cuisine de marché » basée sur les produits de saison. « L’idée du “Pop-up Container” consiste à établir un espace de restauration provisoire et attire une clientèle désireuse de vivre une expérience unique mais pendant une durée limitée, explique Haddad. C’est aussi une façon originale d’initier les Libanais à la cuisine du marché et au concept de slow food. » Le projet, dont l’investissement avoisine les 75 000 dollars, est ouvert à dîner tous les jours de 18h00 à 1h00. Le ticket moyen se situe autour de 40 dollars. Le restaurant qui peut également être privatisé a une capacité assise de 40 places, tandis que le bar peut recevoir jusqu’à 24 convives. Depuis le début de l’été 2012, Food for Thought est également en charge de la cuisine du Sky Bar, le restaurant-bar situé sur le toit du BIEL.


Noms cités : Food for Thought, Mario Jr Haddad, Tomas Reger

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents