The Blackburner : un café à Saïfi
C. D., Janvier 2017

Situé au cœur de Saïfi, The Blackburner est un petit café de 35 m2 qui peut accueillir une vingtaine de clients. Au menu, une sélection de cafés et snacks pour un ticket moyen autour de 12 000 livres libanaises ainsi que des petits déjeuners, sandwiches et salades.
« Nous voulions créer un lieu qui mette en avant la culture du café. Le choix de l’emplacement est venu naturellement, car Saïfi est un endroit où l’on sent une ambiance de quartier, c’est une communauté à part », explique Rouba Mortada, l’une des trois propriétaires avec Karim Arakji, fondateur de Meat the Fish, et Rania Naufal, propriétaire de Papercup. Le trio ne souhaite pas communiquer le montant de l’investissement réalisé, mais se dit prêt à étudier les opportunités de développement pour la nouvelle marque.
Par ailleurs, Meat the Fish s’agrandit avec une extension de sa boutique de Saïfi. En prenant le local adjacent, l’enseigne ajoute ainsi 120 m2 aux 40 m2 déjà existants et peut ainsi accueillir 45 clients supplémentaires en salle. « Il s’agissait d’accompagner la croissance de la marque », expliquent les propriétaires.


Noms cités : Karim Arakji, Rouba Mortada, Rania Naufal
Hôtellerie & tourisme précédents