Blueberry Square se positionne sur le marché de la nuit
N. M., Avril 2016
 

Lancé en 2012, le cluster Blueberry Square situé à Dbayé revoit sa stratégie initiale. Ce centre de 5 000 m2 dont l’architecture et l’organisation rappellent celles d’un petit mall ouvert avec treize enseignes de restauration dont Couqley, Margherita ou encore al-Balad. Mais, confrontés au départ de certaines enseignes, qui se plaignaient notamment du peu de clientèle à midi, les gérants ont décidé de réorienter leur offre vers le marché nocturne. « Nous avons choisi d’ajouter des bars à notre mix de restaurants, explique Ramez Paoli, copropriétaire de Blueberry Square. De cette manière, les enseignes se complètent et le client a plus de choix. » Le cluster, ouvert tous les jours de 10h à 5h du matin, propose donc toujours des restaurants au premier étage, mais consacre désormais le sous-sol, le rez-de-chaussée et le toit aux bars et boîtes de nuit. Parmi les dernières ouvertures : Garcia’s, Native, Fertil ou encore le 501 Club. Interrogé sur la possible compétition avec la section bar du cluster The Village, qui a ouvert récemment lui aussi à Dbayé, Ramez Paoli est serein : « Une compétition saine est la bienvenue et la présence de The Village nous aide à faire de Dbayé une nouvelle destination de la vie nocturne libanaise. »


Noms cités : Ramez Paoli

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents