En bref
N. M., Septembre 2015

• Le magazine britannique Monocle a dévoilé en juillet son classement des 50 meilleurs restaurants au monde. Ce prix, qui récompense des établissements exceptionnels par leur authenticité, la qualité de leurs produits et leur hospitalité, classe Tawlet à la huitième place. Tawlet, qui offre chaque jour un chef et une carte différente ancrée dans les traditions libanaises, est le seul restaurant au Moyen-Orient à entrer dans ce classement.
« Kamal Mouzawak est sans aucun doute un homme extraordinaire qui utilise la nourriture pour rassembler les gens y compris », explique Monocle.

• Rudolph Karam a été nommé directeur des ventes du Grand Hills Luxury Collection Hotel + Spa de Broummana. Riche de 13 ans d’expérience avec IHG puis Starwood Hotels and Resorts, Rudolph Karam a notamment travaillé aux Émirats arabes unis. « Notre objectif est de renforcer la position du Liban sur la carte du tourisme de luxe », explique-t-il. Toujours dans le Metn, Tarek Ammache est nommé directeur général de l’hôtel al-Bustan de Beit-Méry, après 27 ans d’expérience auprès du groupe Méridien (France, Arabie saoudite, Liban) et Sheraton (Irak).
« Nous allons changer la stratégie de l’hôtel pour attirer une clientèle avant tout libanaise et non plus du Golfe », annonce Tarek Ammache.

• Après Acote, la sandwicherie gourmet située à Mar Mikhaël, Samer Maroun et son frère Mazen Maroun inaugurent une seconde enseigne à Faqra. Ouvert depuis juillet sur le toit de l’hôtel Urban, ce nouveau restaurant peut accueillir 40 personnes de 12h à minuit pour un ticket moyen à 25 dollars. Destiné à une clientèle jeune, Acote Faqra propose une carte d’influence américaine : lobster rolls, burgers, bagels, mais aussi une sélection plus light avec des salades cranberry, quinoa ou chèvre
tomate.


Noms cités : Tarek Ammache, Rudolph Karam, Mazen Maroun, Samer Maroun, Monocle, Kamal Mouzawak

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents