En bref
N. M., Septembre 2016

• Fin juillet, le chef libano-australien Greg Maalouf était l’invité du restaurant Liza de Gemmayzé dans le cadre d’une opération spéciale organisée à l’initiative de la plate-forme ChefXChange. L’occasion pour Liza de tester des plats plus créatifs que la carte habituelle auprès de sa clientèle et de former ses équipes à de nouvelles techniques. Le menu à 125 dollars par personne était composé de quinze mezzés et plats. En accueillant 136 clients autour de cet événement particulier, les organisateurs réalisent un chiffre d’affaires encourageant et espèrent renouveler l’opération avec d’autres invités.

• En France, un Libanais installé à Orléans remporte le prix Talent des Cités de la région Centre-Val de Loire qui récompense chaque année de jeunes entrepreneurs issus de quartiers difficiles. Hussein Abou Ghaida a ainsi reçu une dotation de 1 000 euros pour développer son restaurant Tawouk et Falafel. Docteur en biologie médicale, Hussein Abou Ghaida a rejoint la France pour y suivre des études d’ingénierie, mais après deux ans de chômage, il change de voie et ouvre un petit restaurant de spécialités libanaises. Entre amateurs de saveurs orientales et végétariens, le succès est immédiat et le restaurateur enregistre un chiffre d’affaires quotidien deux fois supérieur aux estimations initiales. Avec les 1 000 euros gagnés, Tawouk el Falafel va bientôt se doter d’un service de livraison.

• Le groupe de restauration libanaise Comptoir a levé huit millions de livres sterling lors de son entrée en Bourse fin juin. Le groupe opère aujourd’hui 11 restaurants au Royaume-Uni sous la marque Comptoir Libanais, deux sous la marque Shawa ainsi que deux hauts de gamme, Kenza et Levant, dans le centre de Londres. La moitié des fonds ainsi levés vont servir à l’expansion de la marque en franchise, notamment en dehors de Londres, et au renforcement des activités numériques du groupe avec une boutique en ligne et des partenariats pour les livraisons avec Deliveroo et UberEATS.

• Le restaurant italien Olio ferme ses portes à Gemmayzé. Ouvert en 2005, cet établissement de 80 places assises était le premier de l’enseigne, aujourd’hui présente à Hamra, Sin el-Fil, Kaslik et Dbayé. « Nous avons fermé, car le quartier de Gemmayzé a beaucoup changé et il nous faut suivre notre clientèle », dit Samer Maroun, le copropriétaire. La marque Olio poursuit son expansion avec deux nouvelles ouvertures : l’une à Hazmié au sein du cluster The Backyard, l’autre prévue pour l’automne à Badaro, en lieu et place du restaurant Papachoux.


Noms cités : Hussein Abou Ghaida, Comptoir, Greg Maalouf, Samer Maroun

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents