En bref
N.M., Février 2017

• Après le succès de son restaurant à Adonis, Mr Brown ouvre un nouvel établissement de 50 places à Achrafié. « Nous avions plus de 300 commandes par jour, donc il est vraiment temps de développer la marque, explique Rami Fattal, le propriétaire. Nous avons choisi cet emplacement, car il est très central, et la clientèle qui travaille dans le quartier apporte de la stabilité. » Au menu, une sélection de sandwiches, burgers et salades pour un ticket moyen autour de 10 dollars par personne. Mr Brown Achrafié représente un investissement d’environ un million de dollars. Les propriétaires qui ont pour le moment toujours refusé de franchiser leur concept prévoient d’ouvrir une nouvelle branche en gestion directe dans le Metn.

• Un nouveau concept libano-italien ouvre ses portes à Tabaris. Manuccini’s propose des petits déjeuners libanais ainsi que des pizzas et recettes italiennes pour un ticket moyen autour de 10 dollars par personne. « Les deux pays ont une culture méditerranéenne partagée et c’est ce que nous avons voulu mettre en avant », explique le propriétaire Émile Moawad qui a investi environ 150 000 dollars dans ce premier restaurant. À l’intérieur, un grand four à bois et quelques tables qui peuvent recevoir jusqu’à neuf clients assis, mais ce que vise Manuccini’s ce sont surtout les livraisons.

• Le restaurant Compass Lounge a quitté Hamra pour reprendre l’emplacement de l’ancien club Purple Moon à Gemmayzé, rue Pasteur. L’établissement propose une cuisine internationale et une carte de boissons pour un ticket moyen autour de 40 dollars par personne, mais surtout il mise sur une programmation musicale diversifiée pour attirer une clientèle noctambule avec des soirées karaoké, musique orientale, fusion ou encore tarab. Le nouveau Compass Lounge peut accueillir jusqu’à 150 personnes assises sur une surface de 260 m2 et a coûté environ 1,2 million de dollars à la société Associates SAL.


Noms cités : Associates SAL, Rami Fattal, mile Moawad
Hôtellerie & tourisme précédents