Le salon de thé Angélina ouvre au centre-ville
N. M., Mai 2016

Le groupe Boubess déjà propriétaire de 17 marques de restauration au Liban, dont les franchises de L’Entrecôte et le Café de Flore, a ouvert le salon de thé parisien Angélina au centre-ville de Beyrouth. « Nous avons choisi cet emplacement, car c’est une partie de la ville où il n’y avait pas d’offre de salon de thé – pâtisserie, explique Samir Boubess, copropriétaire gérant du groupe. Initialement nous pensions que la situation du pays allait s’améliorer et que nous pourrions profiter du retour des touristes, malheureusement ça n’a pas été le cas. » Moyennant un investissement de 2 millions de dollars, l’établissement occupe une surface de 200 m2 en intérieur, 70 m2 en extérieur et peut accueillir jusqu’à 120 personnes assises. Au menu on retrouve les spécialités qui ont fait le succès d’Angélina à travers le monde comme le mont blanc ou le chocolat chaud, mais aussi des sandwiches et des salades. Les pâtisseries sont préparées sur place, ce qui permet de maintenir des prix compétitifs avec le marché. Un éclair par exemple est vendu 5 500 livres libanaises. Interrogé sur les perspectives de développement de la marque au Liban, Samir Boubess répond qu’il envisage un deuxième établissement. Les salons de thé Angélina sont déjà présents dans huit pays à travers le monde, dont le Qatar et les Émirats arabes unis.


Noms cités : Samir Boubess, Groupe Boubess, Le Monde
Hôtellerie & tourisme précédents