The Lebanese Bakery : une boulangerie libanaise à Achrafié
N. M., Septembre 2016

Pour leur premier établissement, Samer et Bassam Chamoun ont choisi de s’attaquer à un incontournable de la cuisine libanaise : la man’oushé. À la carte, des manakish classiques zaatar, jebné, kishik… mais aussi des créations comme un thym/sauce tomate, un poulet/sumak/oignons ou encore des recettes aux œufs. Compter environ 10 000 livres libanaises pour une man’oushé, une boisson et un petit dessert. « L’idée est d’avoir un produit simple, peu coûteux et bon pour la santé », dit Samer Chamoun, qui affirme tracer la provenance de ses produits scrupuleusement. Ouverte en août, The Lebanese Bakery s’étend sur une surface de 100 m2 à Tabaris. « C’est un emplacement stratégique, car c’est à la fois un quartier résidentiel dense et un lieu de passage avec beaucoup de bureaux », dit Samer Chamoun. Avec seulement une vingtaine de places assises, les deux frères, qui ont investi 300 000 dollars dans l’affaire, misent principalement sur la vente à emporter et les livraisons. À terme, l’idée est d’ouvrir une deuxième branche au Liban, puis d’exporter le concept à l’étranger. « La man’oushé n’est pas très connue, pourtant c’est un produit qui a le potentiel pour devenir un succès mondial », ajoute Samer Chamoun.


Noms cités : Bassam Chamoun, Samer Chamoun

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents