Via Mina : un hôtel brave la crise à Tripoli
C. D., Juillet 2016

Ouvert depuis l’automne dernier, l’hôtel Via Mina, situé dans le quartier al-Mina à Tripoli, débute sa première saison estivale. « Tripoli est ma ville natale et je crois beaucoup à son potentiel touristique », dit Fadi Le Sidon, copropriétaire gérant de l’établissement, qui a investi 300 000 dollars dans ce projet. Ce boutique-hôtel de 1 000 m2 est situé dans un ancien bâtiment datant de la fin du XIXe siècle, décoré en reprenant le style colonial français. À l’intérieur, 16 chambres aux prix affichés entre 160 et 195 dollars, et six suites comprises entre 200 et 240 dollars. Via Mina dispose aussi de deux restaurants au ticket moyen de 25 dollars, d’une piscine ainsi que d’une salle de 180 m2 pouvant accueillir réceptions et séminaires. Compte tenu de la baisse du tourisme, ces dernières années, le taux d’occupation actuel n’est que de 30 %, bien loin des 75 % visés par Le Sidon.


Noms cités : Fadi Le Sidon

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents