Onno à Hamra après Badaro et Bourj Hammoud
Nagi Morkos, Janvier 2016

Le restaurant arménien Onno ouvre à Hamra. « Nous avons choisi cet emplacement, car c’est un quartier cosmopolite, explique Souraya Naamani, copropriétaire de l’enseigne. Entre les bureaux, les universités et les bars, nous pouvons toucher une clientèle très variée et dynamique. » Situé dans une allée proche de la rue Makdessi, le nouvel Onno s’étend sur une surface de 175 m2 et peut accueillir jusqu’à 70 personnes pour un ticket moyen à environ 30 dollars. Le restaurant sert une sélection de mets traditionnels ainsi qu’un plat du jour et quelques spécialités dont les Onno Eggplants, des aubergines particulièrement fondantes servies avec des noix et un filet de sirop de grenade.
L’aventure Onno a commencé il y a plus de 25 ans. À l’époque, Karnik Nigolian, aujourd’hui décédé, ouvre un petit restaurant arménien à Bourj Hammoud. Rapidement, cet établissement simple et chaleureux devient l’un des incontournables du quartier. En 2014, Souraya Naamani et Saad Hamadi lui proposent de décliner son concept sur plusieurs emplacements à Beyrouth. « La cuisine de Karnik était excellente et abordable, nous avons donc senti une vraie opportunité d’expansion », dit Souraya Naamani. Après l’ouverture d’Onno Badaro en 2014, Onno Hamra est le second d’une liste qui pourrait bien s’étendre. 


Noms cités : Saad Hamadi, Souraya Naamani, Karnik Nigolian

Indicateurs liés

Hôtellerie & tourisme précédents