Immobilier

Interview
Dory Khayat : « Sassine est un micromarché »

La nouvelle niche des studios

Nouveaux projets
Mille Huit Cent

Interview
Dory Khayat : « Sassine est un micromarché »
Guillaume Boudisseau, Décembre 2011
Embassy II associe à la fois des espaces commerciaux, des bureaux et des résidences. Avec plus de 7 350 m2 de surface à vendre, c’est le projet le plus important en construction actuellement autour de la place Sassine. Présentation de Dory Khayat, copropriétaire.

Où se trouve votre projet ?
Embassy II se situe à proximité de la place Sassine sur une parcelle de 1 380 m2 que notre famille possède depuis la fin des années 1950. Le site a successivement accueilli le parking des supermarchés Embassy puis Le Charcutier Aoun. Ce dernier a quitté les lieux en juin 2011. Nous avons alors commencé les travaux d’excavation.

Pourquoi avoir attendu plus de 50 ans pour bâtir cette parcelle ?
Nous avons été tout le temps sollicités par des promoteurs pour vendre notre bien. Nous avons toujours refusé. Finalement, nous avons pris la décision début 2010 de le développer nous-mêmes. L’intérêt des investisseurs a montré que la parcelle avait du potentiel. Ainsi, notre motivation a été de répondre à la pénurie de petites surfaces à Sassine.

Comment se structure le projet ?
Embassy II a été dessiné par le cabinet d’architecture Dagher Hanna & Partners et se structure autour de trois entités : 12 étages de résidentiel, un étage de bureaux et des boutiques au rez-de-chaussée.
Il y a un total de 28 appartements. Les six premiers niveaux comptent trois blocs indépendants avec des unités de 170 et 180 m2. Elles comportent deux chambres à coucher. Du 7e au 10e étage, les surfaces varient de 220 à 265 m2. Le projet se termine avec deux duplex de 330 et 340 m2.
Nous avons également un étage de bureaux puis des espaces commerciaux au rez-de-chaussée, soit environ 900 m2 avec les mezzanines.
Au total, le projet comporte 135 places de parking. Nous donnons la possibilité aux résidents d’acquérir une place de voiture supplémentaire sur la base de 60 000 dollars.

Quels sont vos prix de vente ?
Pour les appartements, notre grille de prix commence à 3 950 dollars le m2. Nous ajoutons 100 dollars le m2 par étage.
Pour les bureaux, nous demandons 4 500 dollars le m2. Par contre, nous n’avons pas encore officialisé les tarifs pour les espaces commerciaux pour lesquels nous sommes très sélectifs. Notre priorité est d’avoir au moins une banque. Nous refusons toutes les demandes de la part de cafés et de restaurants.

Quel est votre taux de vente ?
Neuf appartements ont déjà été vendus. Pourtant, nous n’avons fait aucune campagne publicitaire et la commercialisation n’a démarré qu’en juin 2011. Les clients sont venus directement dès que le chantier a commencé. En fait, le bouche-à-oreille a fonctionné. Notre famille est connue dans le quartier, puisque nous y habitons depuis 50 ans. Cela donne de la crédibilité au projet. Aussi, 45 % des bureaux ont été vendus. Nous ne pensions pas que la demande serait aussi forte.

Qui sont vos clients ?
Les acheteurs des appartements sont des jeunes mariés et des parents qui cherchent un appartement pour leur enfant. Pour les bureaux, nous avons déjà signé avec un médecin et une esthéticienne.

Comment jugez-vous le marché immobilier à Sassine ?
Sassine est une niche spécifique. C’est le cœur névralgique d’Achrafié. Y résider est très pratique. Il y a tout à proximité : les banques, les restaurants et le centre commercial ABC. Embassy II se situe dans la partie horizontale de Sassine, donc tous les déplacements peuvent se faire à pied, ce qui est un luxe quand on connaît les embouteillages de Beyrouth !


Noms cités : Total, Dagher Hanna & Partners, Dory Khayat
Les interviews
Les nouveaux projets