Immobilier

Interview
Ziad Dagher : « La rue Omar Daouk est la 6th Avenue de Beyrouth ! »

La valeur foncière de Hamra ne s’essouffle pas

Interview
Ziad Dagher : « La rue Omar Daouk est la 6th Avenue de Beyrouth ! »
Guillaume Boudisseau, Janvier 2014
Quelles sont les spécificités de M1 Building ?
Cet immeuble sera avant tout notre futur siège social. M1 y occupera plusieurs étages. Les autres bureaux seront proposés à la location. Nous l’avons conçu et construit en conséquence. Nous avons dépensé bien plus que le justifierait toute étude de faisabilité financière. Les futurs locataires pourront en profiter. Le projet bénéficie des dernières innovations en matière de construction pour offrir un immeuble de bureaux moderne et “intelligent”. Nous avons voulu également un projet respectueux de l’environnement.

Pourquoi un immeuble de bureaux “vert” ?
Cela reflète notre culture. M1 Building se veut le moins énergivore possible à travers le recyclage des eaux de pluie, le traitement de l’eau usée, un éclairage économe, une gestion informatisée des équipements d’aération et des ascenseurs pour réduire la consommation, etc. Le design du projet a déjà obtenu la précertification environnementale américaine Leed Gold.

Pourquoi un tel projet rue Omar Daouk ?
Entre l’hôtel Le Gray et le centre Saint-Charles, cette artère compte plusieurs immeubles de bureaux qui accueillent des compagnies locales et internationales renommées. Comme la 6th Avenue à New York, la rue Omar Daouk est un peu la corporate row locale !

Alors que le marché immobilier traverse une période morose, y a-t-il un créneau dans les bureaux haut de gamme ?
Il y a effectivement une demande insatisfaite. L’intérêt que suscite M1 Building le prouve. Bien que notre grille des loyers ne soit pas encore totalement définie, puisque les locations vont commencer début 2014, nous avons déjà plusieurs sociétés intéressées. Les bureaux seront loués dans leur structure béton. Dans le haut de gamme, c’est une pratique courante. Chaque compagnie veut faire son décor suivant son propre aménagement des espaces.

Depuis 2010, le groupe M1 est également le copropriétaire du Starco. Comment se porte ce centre d’affaires qui a plus de 52 ans ?
Il se porte très bien. Le taux d’occupation des bureaux oscille autour de 98 %. Nous avons toujours une liste d’attente de compagnies qui désirent y avoir leur bureau.

Comment expliquez-vous cette réussite ?
Avec environ 21 000 m2 de bureaux, Starco est l’un des centres d’affaires les plus connus au Liban. Sa notoriété n’est plus à faire. Tout le monde le connaît et sait où il se trouve à Beyrouth. De plus, son architecture, ses volumes, ses espaces et sa plate-forme d’accueil ont su défier le temps. Il faut aussi noter que nous offrons une gamme variée de surfaces à louer à partir de 350 dollars le mètre carré interne annuel avec une excellente accessibilité et des places de parking.

Quels sont vos actifs immobiliers d’affaires au Liban et dans le monde ?
Le groupe M1 possède plusieurs immeubles de bureaux en Europe et à New York. À Londres, nous avons l’immeuble Victoria House acheté en 2010 et un des principaux immeubles du siège social du Credit Suisse à Canary Wharf. Comme M1 Building, nos propriétés ont été certifiées LEED à New York et BREEAM à Londres. Au Liban, nous avons des immeubles de bureaux à Beyrouth, mais aussi dans sa proche périphérie.

Comment jugez-vous le marché des bureaux à Beyrouth ?
C’est un secteur dont les cycles ont une large amplitude puisque entre le démarrage d’un projet et sa mise sur le marché, l’attente des compagnies peut évoluer. Par conséquent, le risque que l’offre soit supérieure à la demande n’est pas à exclure. Mais nous restons persuadés qu’il y a encore des niches à exploiter et beaucoup à faire pour améliorer la qualité du stock futur.


Situé à côté de Starco au centre-ville de Beyrouth, M1 Building veut satisfaire une nouvelle demande pour des bureaux très haut de gamme. Entretien avec Ziad Dagher, COO de M1 Real Estate, le promoteur du projet.


Noms cités : Le Monde
Les interviews
Les nouveaux projets