Immobilier

Les centres d’affaires Starco et Gefinor se portent bien

Interview
Ziad Karkaji : « Nous restons optimistes »

Ziad Karkaji : « Nous restons optimistes »
Guillaume Boudisseau, Janvier 2013
Après plusieurs projets au centre-ville de Beyrouth, à Sursock et à Faqra, Premium Projects démarre la commercialisation de son nouveau projet à Mar Mikhaël : LIV Lofts. Entretien avec Ziad Karkaji, directeur du département immobilier du groupe.

Où se trouve LIV Lofts ?
Le projet se trouve au nord de Mar Mikhaël le long de la rue Pharaon, c’est-à-dire entre la salle d’exposition Audi et le restaurant Tavolina. Le secteur compte plusieurs parcelles vierges sans construction. Le potentiel de développement y est important.

Pourquoi avoir investi à Mar Mikhaël ?
C’est le futur Soho de Beyrouth ! Mar Mikhaël compte de plus en plus de restaurants, de galeries d’art et de design. Il a une identité spécifique recherchée par de jeunes couples et des célibataires. En bordure d’Achrafié, Mar Mikhaël est également facile d’accès. Cette donnée est devenue un luxe avec les embouteillages actuels.

Comment se structure le projet ?

LIV Lofts totalise 25 unités. Une majorité a des vues sur la mer et le port de Beyrouth. Nous avons une gamme variée de surfaces : huit lofts d’une à deux chambres à coucher de 95 à 150 m2 avec des hauteurs de plafond de 5,7 mètres, des simplex et deux duplex/rez-de-jardin de 156 à 275 m2. Le projet se termine par un duplex de 380 m2 avec une hauteur de 4 mètres de plafond pour chaque étage. Ce produit compte une piscine de 30 mètres de long.

Qui est l’architecte ?
Nous avons confié le projet à Bernard Khoury. Son style moderne et new-yorkais correspond parfaitement à l’image que nous avons de Mar Mikhaël.

Sur quoi repose votre concept ?
Nous avons voulu être différents d’un immeuble standard. Ainsi, les espaces communs de l’immeuble sont ouverts sur des baies vitrées. Cela change des couloirs aveugles sans lumière naturelle. De plus, les réceptions ont une ventilation transversale d’est en ouest et les balcons qui contournent l’appartement ne pourront pas être vitrés. Nous voulons “casser” cette tendance à fermer systématiquement les balcons.

Combien de temps vont durer les travaux ?
La construction va démarrer au printemps 2013 et le projet sera livré au cours de l’été 2016.

Quand avez-vous commencé la commercialisation ?
Le projet va être lancé fin décembre 2012. Nous attendons de finaliser les plans pour les proposer. Déjà au cours du Salon immobilier Dream cet automne, nous avons testé le projet. Plusieurs personnes attendent les surfaces officielles pour officialiser leur intérêt.

Quels sont vos prix de vente ?
Notre grille commence à             3 800 dollars le m2. Toutefois, nous allons donner un prix préférentiel au moment du lancement. Les acheteurs doivent comprendre que ce prix tient compte de la qualité de la construction et du concept de LIV Lofts.
Ce projet offre de petites surfaces, mais veut rester un produit de qualité. Avoir une double ventilation, des façades vitrées, de larges chambres à coucher, de longs balcons et des corridors lumineux a un coût.

Comment jugez-vous le marché immobilier actuel ?
Il est impératif d’avoir le bon produit et de suivre la demande. Actuellement, la tendance va vers les petites surfaces. Il y a une demande locale et expatriée.
Toutefois, l’appétit des acheteurs a été freiné par la situation politique et sécuritaire locale et régionale. Dès que la situation s’améliorera, le marché sera dans une meilleure dynamique. Le lancement du projet LIV Lofts témoigne de notre optimisme.

Quel bilan tirez-vous de 2012 ?
Évidemment, 2012 ne pourra pas égaler les années précédentes, mais l’année a été satisfaisante. Nos dernières transactions le prouvent, puisque nous avons vendu des appartements à Sursock, des chalets à Faqra et nos derniers bureaux du projet Stratum.
 


Noms cités : Ziad Karkaji, Bernard Khoury, Premium Projects, PAC
Les interviews
Les nouveaux projets