Nouveau projet
1031 Rmeil
Guillaume Boudisseau, Décembre 2010

Parmi les quartiers d’Achrafié qui sont en plein essor, Mar Mikhaël fait incontestablement partie des nouvelles alternatives du marché immobilier à Beyrouth. « C’est un secteur qui monte, c’est évident. Il est facile d’accès aux portes de la capitale et reste néanmoins proche de la place Sassine et du centre-ville. De plus, sa structure commerciale est en train de changer avec de nouveaux restaurants et de boutiques d’art », énumère Marc Geara, copropriétaire du projet résidentiel 1031 Rmeil.
Situé rue Patriarche Arida – à l’extrémité est de Mar Mikhaël –, le projet compte seize appartements de 115 m2 et un duplex de 202 m2 avec une terrasse de 93 m2. Dessiné par l’architecte Amal Sassine, les unités ont été découpées pour maximiser les espaces. Ainsi, la cuisine est ouverte sur le salon, la chambre pour l’employée de maison a été supprimée, la salle de bains des invités dispose d’une douche et fait office de seconde salle d’eau. « Il y a un intérêt croissant pour les petits logements. Nous avions déjà testé cette formule avec succès dans nos projets précédents et la demande avait suivi », raconte Marc Geara.
Bien que les travaux ne démarrent pas avant avril 2011, plusieurs unités ont déjà été prévendues. « Nos clients ont eu un coup de cœur pour le quartier. Nous avons des investisseurs et des personnes qui veulent y résider. Il s’agit d’expatriés, de célibataires ou de femmes seules avec un enfant », explique Marc Geara, qui table sur une livraison du projet au printemps 2013.
La commercialisation a été fixée sur la base de 322 000 dollars, soit 2 800 dollars le m2. Les promoteurs ont un accord avec une banque qui peut accorder un prêt aux clients potentiels avant l’obtention de l’acte de propriété.
Parallèlement, Marc Geara et ses associés terminent les ventes de leur projet 2039 rue Laïcs qui se trouve entre l’Hôtel-Dieu et le Grand Lycée. 80 % des appartements sont déjà vendus, alors que la fin des travaux n’est pas fixée avant le début 2012.


Les interviews
Les nouveaux projets