Nouveau projet
555 Atria
Guillaume Boudisseau, Mai 2011

À proximité du jardin Saint-Nicolas et du centre commercial ABC, 555 Atria occupe une parcelle de 1 600 m2 dans une impasse perpendiculaire à la rue Zahrat al-Ihsan. « Le défi était de trouver une solution pour tirer avantage de l’enclavement du site et de la forme carrée du terrain. Nous avons décidé de développer ce projet résidentiel autour d’un jardin central de 900 m2 en tournant le dos aux immeubles alentour qui n’avaient pas un charme particulier », explique Jean Marc Bonfils, architecte dont le cabinet JM Bonfils & Associates a été retenu pour le projet.
Contrairement aux autres options architecturales présentées au promoteur qui privilégiaient entre autres une tour centrale sans dégagement, ni vue, Jean Marc Bonfils a choisi de positionner les appartements en U ouvert vers l’impasse avec des vis-à-vis intérieurs de 22 mètres.
Avec 8 100 m2 de surface vendable, 555 Atria propose 25 unités principalement de 149 m2 à 393 m2 réparties dans trois blocs indépendants. Quatre propriétés sont des rez-de-jardin avec des espaces verts légèrement surélevés. Aux derniers étages, le bâtiment offre des appartements atypiques de 860 m2 sur trois niveaux avec une piscine et des jardins. Le complexe a également une salle de sport. La majorité des appartements bénéficie d’une hauteur sous plafond de six mètres. « Cette double hauteur permet d’obtenir plus de lumière et de réduire les espaces inutiles comme les couloirs », décrit Jean Marc Bonfils.
L’entrée du projet comporte des passerelles qui surplombent un bassin d’eau et des jardins. « L’idée de départ était de garder le rez-de-chaussée vert et inaccessible aux voitures. Ainsi, les véhicules doivent se rendre directement au sous-sol où chaque résident pourra également accéder à son bloc. Au milieu de cet étage, un patio à ciel ouvert sera un puits de lumière très agréable », précise Jean Marc Bonfils, qui a dessiné également le projet East Village en construction à Mar Mikhaël.
555 Atria est développé par le promoteur Joe Saïkaly qui attend le permis de construire pour démarrer la construction.


Noms cités : Jean Marc Bonfils, CET, JM Bonfils & Associates, Joe Saïkaly
Les interviews
Les nouveaux projets