Nouveau projet
Aya
Guillaume Boudisseau, Août 2010
Mots clés : immobilier, nouveau projet

Le quartier Mar Mikhaël confirme son essor. Les projets immobiliers s’y multiplient et les professionnels ne cessent de vanter son potentiel. « C’était évident que ce quartier allait se développer. Il a du charme et il est proche de Gemmayzé qui est devenu un label et une destination touristique », confirme Philippe Tabet, directeur général de HAR Properties, promoteur du projet Aya.
Située rue du Fleuve au cœur de Mar Mikhaël sur l’ancien site du cinéma Vendôme, Aya est un immeuble résidentiel et commercial. « Initialement, notre projet était de préserver la structure du cinéma pour en faire un espace événementiel avec des salles d’exposition, un studio d’enregistrement et des restaurants. Puis, pour différentes raisons dont le problème du parking, nous avons changé notre concept. Finalement, nous avons acquis une parcelle adjacente afin de bénéficier d’une plus large surface », raconte Philippe Tabet.
Aya se structure autour d’une esplanade centrale avec des locaux commerciaux qui pourraient accueillir des restaurants, des cafés et des galeries d’art. Le projet disposera également de trois étages de bureaux d’une superficie totale de 1 600 m2.
La partie résidentielle s’étirera du 3e au 20e étage. Au total, 26 appartements de 160 à 320 m2 sont mis à la vente. Chaque unité sera différente l’une de l’autre. « Le choix des superficies répond à une demande. Les modes de vie de la société évoluent et les Beyrouthins n’ont plus nécessairement de grands espaces de réception. C’est pour cela que les petites surfaces sont de plus en plus appréciées », analyse Philippe Tabet.
L’architecture a été confiée à Rachid Karam de la compagnie R&K Architects et le consultant français Augustin Rosenstiehl.
La grille des prix affiche une moyenne de 3 400 dollars le m2.
Après le lancement du projet fin juin 2010, au Beirut Art Center, les promoteurs ont déjà confirmé une dizaine de ventes et de réservations. Un démarrage positif pour un produit qui ne sera pas livré avant fin 2013.
Fondée en 2009 par Fahed Hariri, HAR Properties compte trois autres projets résidentiels et commerciaux. Le prochain devrait démarrer fin 2010 dans le secteur de la corniche du Fleuve.


Noms cités : HAR Properties, Fahed Hariri, Rachid Karam, Augustin Rosenstiehl, Philippe Tabet
Les interviews
Les nouveaux projets