Immobilier

Interview
Paul Sahyoun : « Le carré d’or a toujours la cote »

Nouveaux projets
Beirut Gardens

Nouveau projet
Beirut Gardens
Guillaume Boudisseau, Février 2011

Situé sur une parcelle de 2 744 m2 au centre-ville de Beyrouth entre la place des Martyrs et le jardin du Pardon, le projet Beirut Gardens vient de connaître un nouveau souffle. Depuis l’été 2010, les promoteurs initiaux originaires du Golfe ont vendu la société (Star Property and Tourist Development) propriétaire du projet à un groupe d’investisseurs locaux dont les frères Chammah.
« Cela faisait presque deux ans que nous étions sur ce dossier. Les propriétaires souhaitant ne plus continuer le projet, nous avons saisi l’opportunité. Ainsi, la transaction s’est basée sur une surface vendable d’environ 18 000 m2 auxquels il faut ajouter 20 % pour la loi des balcons », clarifie Hassan Jaafar, assistant exécutif auprès de Mohammad Kassem, directeur général de la société Star Property and Tourist Development.
Au total, le projet compte soixante appartements avec principalement des simplex de 170 m2 à 440 m2. Les derniers étages sont surtout des duplex de 270 à 430 m2. Les cibles recherchées sont les personnes qui souhaitent résider à proximité de leur lieu de travail, des restaurants et des commerces. Par rapport au projet initial, les nouveaux propriétaires ont fait quelques modifications en supprimant les duplex des étages inférieurs et en maximisant les surfaces commerciales. « Le projet va offrir trois façades commerciales d’une superficie totale de 3 000 m2 au rez-de-chaussée et en mezzanine. Nous sommes déjà en contact avec des sociétés de renom pour plusieurs boutiques. De plus, nous aurons un passage public sous l’immeuble qui relie la place des Martyrs avec le jardin du Pardon », explique Hassan Jaafar.
Beirut Gardens devait être officiellement lancé en septembre 2010, mais la situation politique depuis la fin de l’été a contraint les promoteurs à ajourner cet événement. « Nous n’allons pas nier que le contexte actuel n’est pas favorable. Pourtant, nous recevons des demandes, et plusieurs appartements et boutiques sont déjà prévendus. Mais nous attendons un timing plus favorable pour commencer véritablement la commercialisation du projet et communiquer officiellement notre grille de prix », admet Hassan Jaafar, qui prévoit une livraison pour la fin 2013.
La compagnie Arabian Civil Works (ACW) officie en tant que représentant des propriétaires de Beirut Gardens. L’architecture est signée du Japonais Arata Isozaki en collaboration avec le bureau local Erga.
Les frères Chammah et la compagnie ACW sont des entrepreneurs à l’échelle locale et régionale. Ils sont également promoteurs des projets résidentiels Vega Residence (Aïn el-Mreissé), Nova Towers (Koraytem), Hill Top (Tallet el-Khayat) et Venus Towers (centre-ville).


Noms cités : Total, Erga, CET, Arabian Civil Works, Arata Isozaki, Hassan Jaafar, Star Property and Tourist Development
Les interviews
Les nouveaux projets