Nouveau projet
Domaine du Chêne
Guillaume Boudiseau, Novembre 2010

La région de Kfardebiane ne cesse d’attirer de nouveaux investisseurs. Les projets résidentiels s’y multiplient et la compétition entre chacun d’eux bat son plein. « Pour nous démarquer de la concurrence qui privilégie des appartements de plus en plus petits, nous misons au contraire sur de larges villas haut de gamme dans un complexe fermé et sécurisé », explique Antoine Rizk, copropriétaire du Domaine du Chêne.
Situé à 1 420 m d’altitude, à proximité du village de Kfardebiane et à 2 km du site archéologique de Faqra, Domaine du Chêne occupe une parcelle de 32 000 m2 qui a été lotie en plusieurs lots de 2 000 à 2 500 m2. « De tous les terrains qui nous avaient été proposés en 2007, celui-ci avait le plus de potentiel. Sa dénivellation était douce et le site était occupé par une petite forêt de chêne », se souvient Antoine Rizk.
Au final, le projet comportera 36 villas qui seront construites par les promoteurs en plusieurs phases. La première prévoit la commercialisation de trois résidences de 393 à 630 m2 avec des jardins indépendants de 480 à 745 m2 disposant d’une piscine. Les villas de trois niveaux ont été dessinées par l’architecte Joseph Adballah qui associe un design moderne avec des touches traditionnelles comme les façades en pierre, les arcades, la moucharabia et le diwan. Sur la base de 2 500 dollars le m2 les espaces intérieurs, les prix de vente varient de 1,4 à 2,2 millions de dollars.        « Après la vente de ces trois unités, nous démarrerons la phase 2 avec six nouvelles villas. Nous n’avons pas à ce jour l’intention de vendre séparément les lots du complexe. Pour préserver la cohérence du projet, nous préférons les construire nous-mêmes », clarifie Antoine Rizk.
Les travaux d’infrastructure ont déjà été effectués, le système électrique et le réseau de fibre optique ont été enterrés. La phase 1 devrait être livrée au cours de l’été 2012.
Ancien directeur du Fakra Club pendant 25 ans, Antoine Rizk est un entrepreneur qui a déjà construit plusieurs résidences privées à Kfardebiane.


Les interviews
Les nouveaux projets