Immobilier

Interview
Trillium Beirut

Nouveaux projets
Elev8
Gouraud 343

Nouveau projet
Gouraud 343
Guillaume Boudisseau, Avril 2011

Situé au cœur de Gemmayzé à deux pas de l’escalier Saint-Nicolas, Gouraud 343 est un projet de 14 unités résidentielles avec une majorité d’appartements de 348 m2. « Comme clin d’œil au nom de notre projet qui correspond au numéro de la parcelle, nous facturons 343 m2 et non 348 m2 », sourit Charbel Ghosn, propriétaire de Gouraud 343.
L’immeuble compte 13 étages. Les deux premiers niveaux offrent des appartements de 175 et 238 m2. Puis du 3e au 11e étage, les unités varient de 313 à 348 m2 avec de trois à quatre chambres à coucher. Le projet se termine par un duplex de 449 m2. « Étant donné que le quartier Gemmayzé est sous étude, la Direction générale de l’urbanisme (DGU) a eu un droit de regard sur le projet. Ainsi, la façade est alignée sur les immeubles adjacents, puis nous avons un retrait au troisième étage pour réduire la densité du bâti et dégager la rue », explique Charbel Ghosn.
Signé du cabinet ERA Architects, Gouraud 343 a également un espace commercial de 252 m2 au rez-de-chaussée, 181 m2 de mezzanine et un petit jardin de 44 m2. « Je reçois tous les jours des demandes de la part de restaurateurs. Mais je veux vendre uniquement à une banque ou une galerie d’art », maintient Charbel Ghosn.
Commencée en 2010, la phase d’excavation a été ralentie par les fouilles archéologiques. Au final, quelques pièces comme des sarcophages ont été retrouvées. La livraison est fixée au printemps 2013. La phase de prévente a été positive, puisque cinq unités ont déjà été vendues. Les acheteurs principalement résidents à Beyrouth sont des ingénieurs et des médecins. Parmi les disponibilités, le cinquième étage est affiché à 4 400 dollars le m2. Gouraud 343, qui est l’un des deux projets actuellement en construction le long de la rue Gouraud, se trouve sur une parcelle de 593 m2. « À partir d’un terrain familial, nous avons agrandi la surface en achetant des lots voisins. La dernière acquisition remonte à 2007, j’ai voyagé au Brésil pour retrouver la trace d’un propriétaire expatrié », raconte Charbel Ghosn.
 


Noms cités : ERA Architects, Charbel Ghosn, Idé
Les interviews
Les nouveaux projets