Nouveau projet
Jeita 373
Guillaume Boudisseau, Mai 2012

Surplombant la vallée du Nahr el-Kalb, Jeita 373 est un complexe de trois villas réparties sur une parcelle de 2 000 m2. Chaque unité de 257 m2 se structure sur trois niveaux : un sous-sol, un premier étage de 130 m2 avec les réceptions et la cuisine, puis un premier étage de 127 m2 avec trois chambres à coucher et deux salles de bains. Si les tailles des villas sont identiques, les surfaces des jardins varient de 143 à 251 m2. Chaque unité compte deux places de parking extérieures. « Originaires de Jeita, nous possédons cette parcelle depuis plusieurs années. Elle est située dans un secteur de villas avec un coefficient d’exploitation de 20/40, soit
20 % d’emprise au sol et 40 % de surface constructible. Cela faisait longtemps que nous envisagions de nous lancer dans la promotion immobilière avec ce projet. Nous avons pris le temps pour le peaufiner et de travailler le design et les plans. Désormais, nous pensons que le moment est opportun pour proposer un produit différent qui n’existe pas dans le quartier dominé par des appartements standard », explique Malek Salamé, promoteur du projet.
Jeita 373 est l’illustration du développement résidentiel de Jeita au cours de ces dernières années. Le nombre de résidents ne cesse d’augmenter. « La région attire de nouvelles familles attirées par la proximité de Jounié et des prix plus abordables que la périphérie de Beyrouth », analyse Malek Salamé. L’essor du complexe universitaire NDU a insufflé une dynamique urbaine qui s’illustre par la multiplication des fonctions commerciales (boutiques, restaurants et banques).
« Jeita 373 s’adresse à des personnes à la recherche d’un chez-soi proche de Beyrouth avec un jardin et une certaine indépendance. Il peut s’agir de personnes de Jeita ou autres, mais aussi des expatriés. Le projet est une alternative à ceux qui ne veulent pas vivre dans un ensemble résidentiel avec une multitude de copropriétaires. Ce complexe peut également séduire une grande famille qui se diviserait les trois villas entre frères et sœurs, ou entre cousins », pense Malek Salamé, qui voit Jeita 373 comme une expérience et prévoit si la réussite est au rendez-vous d’utiliser plusieurs terrains familiaux pour exécuter d’autres projets de villas indépendantes.
Les travaux de Jeita 373 doivent commencer au cours de l’été 2012. La livraison devrait se faire à la fin 2013. Les prix des villas varient entre 800 000 et 850 000 dollars.
Malek Salamé est architecte. Fondée en 1961, sa société familiale GICOME est spécialisée dans les infrastructures pour des institutions publiques et des clients privés (routes, barrages, ponts, tunnels, espaces de sport, etc.).


Noms cités : LIA, GICOME, Malek Salamé
Les interviews
Les nouveaux projets