Nouveaux projets
Qanat Gardens
Guillaume Boudisseau, Octobre 2010
Mots clés : immobilier, Qanat Bakiche

À proximité de Faqra et de Faraya, Qanat Bakiche offre un potentiel de développement de plus en plus séduisant. Encore peu urbanisée, cette région de villégiature qui dispose encore de réserves foncières attise les convoitises des particuliers et des promoteurs.
« L’achat de notre parcelle remonte à 2008. Par la suite, mon frère et moi, nous nous sommes associés avec un partenaire qui possédait une parcelle adjacente à la nôtre, pour joindre nos biens et créer Qanat Gardens, un projet résidentiel privé sur 22 000 m2. Le site est découpé en 18 lots. La partie supérieure comporte cinq lots où seront construits cinq chalets avec trois unités chacun. Le reste du site compte plusieurs lots qui ont été vendus et où seront construites des villas privées », explique Anthony Tarazi, le copropriétaire de Qanat Gardens.
Situé à environ 1 400 mètres d’altitude, Qanat Gardens offre 15 unités de 214 à 280 m2. Toutefois, 55 % de ce stock sont des appartements de 260 m2. Certains sont des duplex avec une hauteur sous plafond dans les réceptions et bénéficient de jardins de 220 à 300 m2. Le projet compte également un jardin commun pour tous les résidents.
À ce jour, quatre chalets ont déjà été vendus. Le prix demandé est de 2 500 dollars le m2. La valeur des jardins est estimée à 750 dollars le m2.
Les travaux qui commenceront au printemps 2011 doivent durer deux ans. L’architecture du projet a été confiée à Nabil Abourjeily et l’architecture d’intérieur au cabinet Harmouche Design.
« Nos produits s’adressent entre autres à des familles à la recherche d’espaces verts pour leurs enfants. À la différence de Faqra qui est une signature proche des pistes et des commerces, Qanat Bakiche offre un environnement moins dense, plus aéré et plus privé. Cela cible une clientèle spécifique. De plus, les prix y sont beaucoup plus compétitifs. Par exemple, le foncier y est trois à quatre fois moins cher », dit Anthony Tarazi, qui finit parallèlement la construction du projet résidentiel Baabda 417 dans le secteur d’al-Rihanié.


Noms cités : , Nabil Abourjeily, CET, Harmouche Design, Anthony Tarazi
Les interviews
Les nouveaux projets