L’accélérateur américain TechStars recrute à Beyrouth
C.D., Mars 2017

Lors d’une conférence organisée au Beirut Digital District, l’accélérateur américain TechStars a fait connaître son intention de sélectionner des entrepreneurs libanais pour participer à son prochain programme consacré aux objets connectés (IoT). Ce programme de trois mois qui débutera en juillet est le deuxième du genre lancé par TechStars.
Ultrasélectif, cet incubateur ne retient qu’un pour cent des candidatures qu’il reçoit, mais il sait faire rêver. « Entrer à TechStars, c’est plus difficile qu’être admis à Harvard », admet Christopher Badaoui en charge du recrutement pour le Liban.
Pour les heureux élus, c’est tout de suite 120 000 dollars d’investissement contre 6 % du capital et la promesse de signer des partenariats avec de grandes entreprises internationales comme Bosch, General Electrics ou PwC. Même si le secteur du hardware et des objets connectés reste très peu développé au Liban (la majorité des start-up numériques se concentrant sur des applications mobiles), quelques start-up pourraient bien être sélectionnées à l’image de Next Automated Robots.
Cette entreprise, fondée par Charlie el-Khoury, développe des drones capables de détecter à distance des feux de forêts ou encore des fuites sur des oléoducs.


Noms cités : Christopher Badaoui, Charlie el-Khoury