Le UKLTH lance Nucleus, un nouveau programme d’accélération de start-up
C.D., Juillet 2017

Le UK Lebanon Tech Hub (UKLTH) qui vient de recevoir 3,2 millions de dollars d’argent frais de  ses deux banques actionnaires, al-Mawarid et BLC Bank (un investissement garanti à 100 % par la Banque centrale via la circulaire 331) lance un nouveau programme bisannuel destiné aux start-up naissantes.
Baptisé “Nucleus”, ce nouveau parcours qui a commencé le 5 juin propose de transformer une idée en un produit prêt à rejoindre le marché en seulement trois mois grâce à une formation intensive auprès de professionnels : « Experts techniques et business venus du monde entier », selon Dimitri Papadimitriou, directeur de la communication au UKLTH.  Au terme d’un processus de sélection bien rôdé, ce sont finalement six entreprises sur les 176 candidatures venues du monde entier qui vont participer à Nucleus. Les équipes retenues sont : 
- Dox : un algorithme qui mesure la performance d’une batterie en temps réel.
- Handiss : une plate-forme qui met en relation travailleurs indépendants et employeurs dans le secteur de l’architecture et de la construction.
- ImagineMe : une maison d’édition digitale qui permet de créer des livres pour enfants personnalisés.
- Jaleesa : une plate-forme qui connecte familles et baby-sitters.
- LGALX : qui utilise l’intelligence artificielle pour proposer une aide juridique en ligne.
- Notifier : une application qui aide à organiser son temps et augmenter sa productivité.
Les six finalistes s’embarquent ainsi pour douze semaines d’accélération durant lesquelles le UKLTH s’engage à investir 30 000 dollars en services pour chacune d’entre elles. Pour la première fois depuis sa création, le UKLTH investit aussi 20 000 dollars par start-up contre jusqu’à 5 % du capital.

Angels Lebanon Networking

Nicolas Sehnaoui, président du UK Lebanon Tech Hub, a parallèlement lancé une initiative, baptisée Angels Lebanon Networking, pour réunir de potentiels investisseurs privés et des start-up en recherche de financement.  La première édition a eu lieu début juin au Junkyard, de Mar Mikhaël. Cinq start-up libanaises en recherche de fonds (Game Cooks, Jaleesa, Makerbrain, Mini Moji et Smapers) ont présenté leurs projets devant un public d’une centaine de personnes incitées à entrer directement en contact avec les entrepreneurs dont le projet les séduit.


Noms cités : Dimitri Papadimitriou, Nicolas Sehnaoui