La start-up
Mobalytics lève 2,6 millions de dollars
C.D., Janvier 2017

Lancée par le Libanais Amine Issa et ses deux partenaires ukrainiens, Mobalytics, basée aux États-Unis et spécialisée dans l’analyse de données de jeux en ligne, a reçu 2,6 millions de dollars d’investissement “seed”. En septembre déjà, l’entreprise remportait la prestigieuse compétition TechCrunch Disrupt Startup Battlefield à San Francisco. C’est certainement cette victoire qui a poussé les fonds d’investissements Almaz Capital, Founders Fund, General Catalyst et GGV Capital à mettre la main à la poche.
Grâce à cet argent, la start-up va pouvoir recruter des développeurs et lancer une version pilote de son produit, le “Gamer Performance Index”. Élaboré à partir de plusieurs algorithmes, cet indexe analyse la compétitivité des “gamers”, ou joueurs en ligne, selon huit critères qui recoupent les principaux enjeux des jeux vidéo : le combat, la capacité  à renforcer le personnage, la vision, l’agression, la capacité de survie, le sens du travail en équipe et la versatilité. Le résultat est un diagramme qui permet au joueur de visualiser ses forces ainsi que ses faiblesses en vue d’améliorer ses performances. L’accès aux données de Mobalytics est gratuit, mais l’entreprise souhaite mettre en place un modèle payant pour les utilisateurs qui souhaitent une analyse particulièrement poussée.
Jusqu’à présent, Mobalytics s’est concentrée uniquement sur les données du plus grand jeu vidéo en ligne : League of Legends. Cette arène de bataille multijoueurs compte plus de 100 millions d’utilisateurs chaque mois. Mais aujourd’hui, la start-up souhaite développer ses services sur d’autres jeux très connus comme Counter Strike, Dota II et Overwatch.


Noms cités : Amine Issa