Dépenses publicitaires :
1er trimestre négatif
Rubrique réalisée par Marie-José Daoud, Mai 2012

Le premier trimestre 2012 a été rude pour le marché de la publicité au Liban, qui accuse une baisse de 4,9 %, à 244,6 millions de dollars à prix tarifs (qui ne tiennent pas compte des remises et escomptes très généreux dans ce secteur).
Cette chute est notamment due aux dépenses dans la télévision, qui ont diminué de 8,6 % à 182,9 millions de dollars, ainsi qu’à celles des magazines, qui chutent de 8,2 % à 9,3 millions de dollars.
Pour le seul mois de mars 2012, les dépenses publicitaires ont augmenté de 6,5 % par rapport au mois précédent mais ont diminué de 9,6 % en variation annuelle.


L'actualité des mois précédentes
Dépenses publicitaires mois par mois
Choisissez le mois  Choisissez l'année
Les campagnes des mois précédents