Diwanee : un nouveau groupe digital de médias
Rubrique réalisée par Marie-José Daoud, Janvier 2011

Si vous êtes arabophone, vous avez peut-être suivi certains matchs de la dernière Coupe du monde de football sur le site www.jamaheer.arabia.eurosport.com. Derrière ce portail se cache une entreprise libanaise, Diwanee (de l’arabe Diwan, lieu de rassemblement où l’on échange des idées), qui a tissé un partenariat avec Eurosport Arabia pour créer un forum d’échanges à destination des fans de football du monde arabe.
Ce partenariat est l’un des premiers d’une série d’autres à venir qui positionne Diwanee comme un nouvel acteur digital du secteur des médias : « Le groupe crée des contenus avec des clients-investisseurs, ce qui le différencie d’agences web classiques s’occupant uniquement de la gestion de portail pour un client, explique Delphine Eddé, l’une des fondatrices. « Notre objectif est de nouer cinq ou six partenariats sur le long terme, d’ici à fin décembre nous devrions en avoir signé trois. » Outre jamaheer, la compagnie gère également en joint-venture avec Intigral le portail Internet de Saudi Telecom. « Nous ciblons deux catégories de partenaires : les acteurs locaux, à la recherche de compétences techniques, et les acteurs internationaux, demandeurs d’expertise sur le Moyen-Orient », poursuit la jeune femme. 
Diwanee a officiellement vu le jour en 2008, mais l’idée était présente dans l’esprit des quatre fondateurs depuis leur installation au Liban en 2006, en tant qu’agence web travaillant majoritairement en sous-traitance pour des agences internationales. « Très tôt nous avons voulu développer du contenu pour le monde arabe », explique Delphine Eddé. Wikeez, un site de divertissement en arabe (voir Le Commerce du Levant d’octobre 2009), a ainsi été lancé en février 2009, Mooda.com (sur la mode), 3a2ilati.com (sur la famille) et Mou7arikat.com (sur les bateaux, automobiles et motos) ont suivi en 2010.
« Aujourd’hui, notre cœur de métier est le contenu sur Internet, autour duquel nous avons développé quatre activités principales : de la production de contenu, de la distribution de contenu, de la gestion de portail Internet et de la vente d’espace publicitaire », affirme la fondatrice.
Quatre-vingt-quinze personnes travaillent à temps plein pour Diwanee, dont près de la moitié au Liban, en charge du contenu et des réseaux sociaux. L’entreprise a des bureaux en Serbie (dont l’un des fondateurs est originaire) qui regroupent l’équipe technique, ainsi qu’aux Émirats arabes unis, davantage axés sur la prospection commerciale ; la compagnie emploie également des représentants commerciaux en France, à Casablanca et en Arabie saoudite. « 95 % de nos clients sont basés dans le Golfe, nous prévoyons l’ouverture de bureaux à Riyad, Djeddah et au Caire en 2011 », précise Delphine Eddé.
Ces deux dernières années, 500 000 dollars ont été investis pour financer le développement de l’entreprise, dont le chiffre d’affaires annuel n’a pas été dévoilé. « Tous nos profits sont réinvestis en développement », affirme Eddé. Diwanee tire ses revenus des frais mensuels de gestion négociés avec les partenaires, ainsi que d’un pourcentage prélevé sur les publicités. 
Dans le futur, un accent spécial sera mis sur l’Internet mobile. Selon Tarek Homsi, qui vient de rejoindre la compagnie en tant que directeur général, « l’accès à Internet via les téléphones portables devrait bientôt être supérieur à celui par Broadband ». Et si les interfaces mobiles restent majoritairement financées par de la publicité, « les gens sont prêts à payer pour avoir des applications », selon le nouveau partenaire. Un accent particulier sera mis sur la vidéo, dans laquelle il est plus facile d’intégrer de la publicité. « Nous prévoyons de produire près de 50 vidéos par mois dans un premier temps », explique Delphine Eddé.
Pour cela, l’équipe va bientôt déménager dans des locaux plus grands, dans lesquels « un mini-studio nous permettra d’obtenir, à partir de la même interview, des données pour la radio, pour l’écrit et pour la télévision », précise la fondatrice. Trois sites et une web TV seront lancés en 2011, le tout à destination du Golfe.

Les partenaires de Diwanee

Quatre personnes ont fondé Diwanee : Hervé Cuviliez, en charge du business développement, était le vice-président de Tribal DDB (agence média digitale) pour le Moyen-Orient ; Delphine Eddé-Cuviliez (ex-directrice digitale de Conde Nast France), qui s’occupe surtout du contenu, a travaillé sur la stratégie Internet de Tribal DDB ; Patrick Boulos, qui gère Universal Music au Moyen-Orient est l’atout divertissement de l’équipe ; et Ivan Petrovic, responsable du côté technique, a été en charge de la technologie dans diverses agences web. En octobre 2010, Tarek Homsi, auparavant associé sénior chez Booz & Co. spécialisée dans les médias, a rejoint l’équipe pour définir la stratégie et organiser la structure.

 


Noms cités : Booz & Co., Patrick Boulos, Hervé Cuviliez, Diwanee, Delphine Eddé, Tarek Homsi, Intigral, Ivan Petrovic, Tribal DDB, Universal Music
L'actualité des mois précédentes
Dépenses publicitaires mois par mois
Choisissez le mois  Choisissez l'année
Les campagnes des mois précédents