Médias et pub

Réseaux sociaux : le Liban dans le top 5 régional
Thomson Reuters acquiert Zawya

Dépenses publicitaires
Un premier semestre difficile

La campagne du mois
Qui a dépensé le plus gros budget en juin ?

Réseaux sociaux : le Liban dans le top 5 régional
Rubrique réalisée par Marie-José Daoud, Août 2012

Le Liban fait partie du top 5 en termes de pénétration de Facebook, Twitter et LinkedIn dans la région, malgré sa petite taille et ses infrastructures télécoms encore à la traîne. C’est ce qui ressort du quatrième rapport sur les médias sociaux dans le monde arabe (Arab Social Media Report) du programme d’innovation et de gouvernance de la Dubai School of Government.
Facebook notamment continue d’être le réseau social préféré des Libanais : ils sont 1,4 million, soit 32,7 % de la population, à s’y connecter régulièrement. En termes de taux de pénétration, c’est bien plus que la moyenne (12 %) des pays étudiés dans le rapport, à savoir les 22 pays arabes, Iran, Israël et la Turquie. Le Liban vient après Israël (45,3 %), la Turquie (41,3 %), les Émirats (40,6 %) et le Koweït (34,3 %).
Le nombre total d’utilisateurs de Facebook de la région a progressé de 50 % en un an, pour atteindre 45,2 millions de personnes. Au Liban, cette progression était de 40 %. Dans le monde, il y a 901 millions d’utilisateurs de Facebook à fin juin 2012, dont 500 y accèdent via leur téléphone portable.
Sur Twitter, le rapport estime le nombre de tweeps libanais actifs (c’est-à-dire des usagers qui ont tweeté au moins une fois au cours du mois considéré) à 77 222 en juin 2012, soit 1,81 % de la population. Seuls le Koweït (12,83 %), le Bahreïn (5,33 % ) et les Émirats arabes unis (3,25 %) sont plus actifs que lui.
Ces chiffres sont cependant à prendre avec précaution car réalisés à partir d’échantillons de population : en février 2011, date de la révolution égyptienne, très relayée par les médias sociaux, le nombre de tweeps libanais était estimé à 80 000 ; ils n’étaient plus que 20 000 en septembre 2011.
Dans la région, le nombre d’utilisateurs actifs à fin juin est estimé à 2,1 millions, qui mettent en ligne en moyenne 67 tweets par seconde. Dans le monde, Twitter compte près de 500 millions d’utilisateurs, dont 140 millions d’actifs.
Pour la première fois, la Dubai School of Government a également étudié l’usage du réseau professionnel LinkedIn dans les pays où les données étaient disponibles*. Et là encore, le taux de pénétration au Liban (4,26 % de la population, soit 182 857 utilisateurs) est au-dessus de la moyenne de la région (2 %). Il n’est devancé que par les Émirats (12,77 %), le Qatar (9,75 %) et le Bahreïn (7,04 %).
Le nombre total d’utilisateurs de LinkedIn dans le monde arabe est de 4,3 millions fin juin 2012, en progression de 20 % par rapport à début février 2012. Dans le monde, LinkedIn compte 161 millions d’abonnés. Le rapport note que le taux de pénétration de LinkedIn est supérieur à celui de Twitter dans la région (sauf au Koweït), signe que celle-ci est en plus en demande de services de réseautage professionnel et de recherche de travail que de services d’informations sociales et politiques.
Sur les trois réseaux, le Liban s’est distingué comme étant le plus égalitaire en termes de ratio homme/femme. Dans la région, 33,7 % des membres de Facebook sont des femmes ; ce chiffre est de 45 % au Liban (proche de la moyenne mondiale de 50 %) ; sur Twitter, le pourcentage est de 28 % dans la région, 43 % au Liban (identique à la moyenne mondiale) ; et sur LinkedIn, les pourcentages respectifs sont de 27,2 % et 43 % (la moyenne mondiale est de 42,6 %).

(*) Pour LinkedIn, les données sont restreintes aux pays suivants : Algérie, Bahreïn, Égypte, Jordanie, Koweït, Liban, Maroc, Oman, Qatar, Arabie saoudite, Tunisie et Émirats arabes unis.
 


Noms cités : Le Monde
L'actualité des mois précédentes
Dépenses publicitaires mois par mois
Choisissez le mois  Choisissez l'année
Les campagnes des mois précédents