Lexique

Le Fonds monétaire international (FMI)
Comprendre la variable
La variable au Liban

Définition
Le Fonds monétaire international (FMI)
Charbel Nahas, Février 2008

Le FMI est une institution financière internationale dont le but principal est défini au premier article de ses statuts, comme suit :
1) Promouvoir la coopération et la collaboration en ce qui concerne les problèmes monétaires internationaux.
2) Faciliter l'expansion et l'accroissement harmonieux du commerce international...
3) Promouvoir la stabilité des changes...
4) Aider à établir un système multilatéral de règlement des transactions courantes entre les États membres...
5) Donner confiance aux États membres en mettant les ressources générales du Fonds temporairement à leur disposition moyennant des garanties adéquates, leur fournissant ainsi la possibilité de corriger les déséquilibres de leurs balances des paiements sans recourir à des mesures préjudiciables à la prospérité nationale ou internationale.
6) Abréger la durée et réduire l'ampleur des déséquilibres des balances des paiements des États membres.
Le FMI regroupe 185 pays membres. Leur participation, appelée “quote-part”, est proportionnelle à la taille de chaque économie et définit leur droit de vote. En 2007, les quotes-parts totalisent près de 330 milliards de dollars, alors que l’encours des prêts ne dépasse pas 28 milliards de dollars, accordés à 74 pays.
Le FMI fonctionne suivant une logique censitaire : un dollar un vote. Son instance de référence est le “conseil des gouverneurs” où tous les États membres sont représentés. Sa gestion pratique relève d’un conseil d’administration qui compte 24 membres dont huit permanents et 16 élus. Les États-Unis, avec 16,79 % des droits de vote, disposent d’un droit de veto, car les décisions importantes nécessitent 85 % des voix. Enfin, suivant un accord tacite, le directeur du FMI est un Européen. Depuis septembre 2007, il s’agit de Dominique Strauss-Kahn.
Le FMI emploie près de 2 700 salariés avec un budget administratif annuel proche d’un milliard de dollars.
Ses fonctions sont triple :
• Une fonction de veille qui consiste à suivre régulièrement la situation financière des pays membres (budget, dette, réserves, balance des paiements, secteur financier, etc.) en vue de prévenir les crises. Le FMI envoie des missions régulières à cet effet (suivant l’article IV des statuts) et gère ainsi une base de données économiques et financières de première importance.
• Une fonction opérationnelle qui consiste à prêter des fonds aux États membres dans le cadre de conventions et de conditionnalités précises pour les aider à faire face aux crises, c’est la fonction de “pompier”.
• Une fonction d’assistance technique, de recherche et de conseil aux États membres dans les domaines économiques, financiers, fiscaux, etc.