Le bureau d’études ACTS remporte un appel d'offre pour le métro de Riyad
05-01-2017 | par M.R. | source: CDL
Mots clés : Metro, Arabie saoudite, analyses geotechniques, ACTS

Advanced Construction Technology Services (ACTS), un bureau d’ingénierie libanais, spécialisée notamment dans l’analyse geotechnique, vient de remporter un  appel d’offres qui porte sur le contrôle qualité du chantier de construction des lignes 1 et 2 du métro de Ryad en Arabie saoudite. Huit groupes étaient en lice. 

le projet de construction du métro de la capitale d''arabie saoudiete est estimé à une trentaine de milliards de dollars en tout pour la construction de six lignes de métro, 176 kms de réseau et 85 stations.

Lancé par le consortium BACS (qui regroupe le géant américain de travaux publics Bechtel, les saoudiens al-Mabani et CCC ainsi que l’équipementier européen Siemens), l’appel d’offre remporté par ACTS porte seulement sur deux de ses futures lignes de métro : la bleu (la 1) et la verte (la 2), soit tout de même 63 kms de réseaux et 42 stations à contrôler.

Pour ce bureau d’étude libanais, cela représente un énorme chantier, qui va nécessiter le déploiement de quelque 150 techniciens, aux dires de son fondateur Khaled Awad.

Ce contrat est en fait le second remporté par la société libanaise dans le cadre du chantier du métro saoudien. BACS avait déjà chargé ACTS d’effectuer les études géotechniques et géophysiques, réalisées afin de déterminer la nature des sous-sols, des lignes 1 et 2. En tout, les travaux réalisés jusqu'à ce jour par la société libanaise sur le site du métro de Riyad sont estimés quelque 30 millions de dollars. 

Fondée en 1996 par l’ingénieur Khaled Awad, la société compte aujourd’hui 800 employés dans l'ensemble de la région avec deux branches au Liban (Beyrouth et Tripoli) ainsi que trois laboratoires spécialisés.  L'entreprise compte également plusieurs bureaux dans la région MENA (Qatar, Arabie saoudite, Emirats arabes unis).

Au Liban, ACTS a assuré le contrôle qualité de projets comme le Water Front City ou le centre médical de l’Université américaine de Beyrouth.


Les autres actualités des affaires
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie