La famille Hariri vend ses parts au sein d’Arab Bank
11-02-2017 | par O.N. | source: CDL
Mots clés : Oger Middle East, Hariri, Arab Bank

Un consortium d’investisseurs arabes a racheté 20 % du capital de l’Arab Bank pour un montant d’1,12 milliard de dollars, a assuré un communiqué de la banque jordanienne, publié mercredi 8 février. Ces parts étaient détenues jusque-là par la holding de la famille Hariri, Oger Middle East.

La famille Hariri cherchait depuis plusieurs mois à céder sa participation dans l’Arab Bank pour faire face à une grave crise de liquidités. Avec cette cession, Oger Middle East Holding doit en particulier rembourser un prêt d’un montant de 1,03 milliard de dollars contracté auprès de banques régionales et internationales à échéance ce mois de février.

« Les parts de la famille Hariri au sein d’Arab Bank, représentant 20% du capital ont été vendues à un consortium de 40 investisseurs jordaniens et arabes, avec à leur tête Sabih al-Masri », précise le communiqué.

D’origine palestinienne, l’homme d’affaires Sabih al-Masri, qui possède la double nationalité jordanienne et saoudienne, menait les négociations entre l’Arab Bank et la famille Hariri. Président du conseil d’administration de la banque jordanienne, il aurait d’ailleurs acquis à lui seul un quart des parts de la famille Hariri, selon Reuters. Le prix d’acquisition s’est élevé à 8,82 dollars par action, pour clôturer en fin de séance à la bourse d’Aman à 8,91 dollars mercredi.

Actuellement, 70% des actionnaires de la banque jordanienne sont jordaniens. « Cette vente va permettre d’étendre le réseau d’actionnaires » et de « renforcer le secteur bancaire jordanien tout en attirant les investissements », a affirmé la banque dans son communiqué.

L’Arab Bank avait annoncé il y a une semaine que ses bénéfices net après taxes avaient augmenté de 20 %, pour atteindre 533 millions de dollars en 2016, contre 442 millions de dollars en 2015.
Au vu de ses résultats, le conseil d’administration avait conseillé aux actionnaires la distribution de 30% de dividendes en espèces pour l’année 2016.


Les autres actualités des affaires
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie