Levée des sanctions américaines contre l’homme d'affaires libanais Merhi Abou Merhi
11-05-2017 | par S.A
Mots clés : Merhi Abou Merhi, Sanctions américianes

Les noms de l’homme d'affaires libanais Merhi Abou Merhi et de toutes ses entreprises au Liban, en Jordanie, au Nigeria et en Allemagne, ont été retirés de la liste des personnalités et entités sanctionnées par le département du Trésor américain. Le propriétaire du groupe Abou Merhi, qui inclut des compagnies de fret maritime, de navigation de plaisance, des agences de voyages, des stations d'essence (Qeens), des sociétés immobilières et des centres commerciaux, notamment à Saïda, avait été mis sur la liste noire en octobre 2015 en raison de ses liens présumés avec Aymane Saïd Jomaan, un Libano-Colombien accusé par les autorités américaines de trafic de drogue et de blanchiment d’argent au profit du Hezbollah. Des membres de l’entourage de Merhi Abou Merhi, qui avait été touchés par la mesure, ont également été retirés de la liste. Il s’agit de Wajdi Youssef Nasr, Ahmad Bizri, Atef et Hana Merhi Bou Merhi et Houeyda Nassereddine.


Les autres actualités des affaires
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie