Pas de ligne directe reliant Montréal à Beyrouth
13-07-2017 | par F.G | source: La Presse
Mots clés : Transport aérien, Air Canada
Le gouvernement canadien a rejeté la demande d’Air Canada d’établir une ligne directe entre Montréal et Beyrouth. « Les vols directs entre le Canada et le Liban ne sont pas autorisés en ce moment pour des raisons de sécurité nationale », indique le cabinet du ministre fédéral des Transports au quotidien canadien La Presse, qui ajoute aussi « que les passagers peuvent voyager sur des vols de correspondance ».
Le transporteur canadien souhaite ajouter un vol direct vers la capitale libanaise depuis 2003, mais le gouvernement fédéral refuse d'accorder les autorisations nécessaires pour des motifs de sécurité. Aucun vol direct vers le Liban n'est autorisé en Amérique du Nord, contrairement aux pays européens comme la France, l'Allemagne ou la Grande-Bretagne.
« Du côté de Montréal, on a des vols qui viennent de partout. [...] L'Égypte, le Pakistan, la Turquie, l'Algérie, la Jordanie ont tous des vols directs. Avec tout mon respect à ces pays, le Liban mérite aussi un vol direct pour développer les relations entre les deux pays. On aime le Canada, on aime développer les relations internationales et l'économie. Un vol direct serait gagnant-gagnant », estime le président de la Chambre de commerce et d'industrie Canada-Liban, Youssef Boutros cité par le quotidien La Presse.
Air Canada plaidait pour l’ouverture d’une ligne directe auprès du gouvernement canadien afin de pouvoir desservir la grande communauté libanaise qui vit au Canada. Ainsi, selon Statistique Canada, le pays abrite environ 190 000 Canadiens d'origine libanaise (dont 70 000 au Québec).
 

Les autres actualités des affaires
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie