L’État social
Nayla Mégarbané, Juin 2012

Par Christophe Ramaux
Éditions Mille et une nuits, 2012
475 p., 22 €, Librairie Antoine

La grande crise que nous connaissons marque la faillite du néolibéralisme. Mais par quoi le remplacer ? Une alternative existe : c’est l’État social, dont le fondement politique est la démocratie et qui, loin d’être une figure du passé, est plus que jamais d’actualité. L’État social est porteur d’une véritable révolution, avec ses quatre piliers qui sont la protection sociale, la réglementation des rapports de travail, les services publics et les politiques économiques de soutien à l’activité. Étonnamment, il n’a pas été théorisé.
Cet essai répond aux questions suivantes : Comment penser l’État social ? Pourquoi y a-t-il lieu de réhabiliter la dépense publique et la légitimité de la dette publique ? Et comment envisager un nouvel âge de l’État social ?


Noms cités : PAC