Raymond Eddé ou une certaine idée du Liban
Nayla Mégarbané, Août 2017

Par Rodrigue el-Houeiss
Éditions L’Harmattan, 2017
628 p., 49,5 €, Librairie Antoine

Raymond Eddé, tout comme son père Émile Eddé, avait une certaine idée du Liban. Il croyait fermement à l’indépendance et à la souveraineté du pays et affirmait que le plus important était d’y faire intégrer l’ensemble des communautés pour en faire, tôt ou tard, les citoyens d’un État laïc. Épris de liberté et de démocratie, il était fondamentalement attaché au régime parlementaire. En retraçant les souvenirs politiques d’un député engagé, auteur notamment de la loi sur le secret bancaire, ce livre nous amène à la redécouverte d’un homme et de sa vision du Liban.