Vers une souveraineté industrielle ?
Nayla Mégarbané, Juillet 2012

Coordonné par Éric Delbecque
Éditions Vuibert, 2012
425 p., 41,8 €, Librairie Antoine

La crise révèle les déséquilibres que doit aujourd’hui affronter le développement économique de l’Europe. Handicapés par leurs dettes publiques, les pays de l’Union peinent à faire face à la concurrence des pays émergents et à préserver leurs intérêts technologiques et commerciaux.
Si le protectionnisme et le nationalisme économiques apparaissent aujourd’hui dangereux et inadaptés aux défis auxquels les pays occidentaux sont confrontés, l’idée de souveraineté industrielle fait son chemin. Il semble légitime pour les États d’élaborer un système d’intervention pour se défendre. Il ne s’agit pas de s’isoler du reste du monde, mais de promouvoir la réciprocité des comportements économiques.