Qatar
Qatar Airways candidate à la privatisation de CSA
P. S., Janvier 2013

Les compagnies aériennes qatarienne Qatar Airways et sud-coréenne Korean Air ont manifesté leur intérêt pour la privatisation de la compagnie tchèque CSA entièrement détenue par l’État.
« Le gouvernement tchèque est honoré par l’intérêt de ces deux éminentes sociétés sérieuses dans le secteur du transport aérien », a déclaré le ministre des Finances, Miroslav Kalousek. Prague avait invité début novembre une cinquantaine de compagnies à travers le monde à se prononcer sur leur intérêt éventuel pour la privatisation de la compagnie nationale tchèque.
Le cabinet pourrait prendre sa décision finale en avril-mai 2013. Selon le ministre, Prague préfère l’entrée dans CSA d’un partenaire stratégique présent dans le secteur au rachat de cette compagnie par un investisseur financier. L’État tchèque offre à la cession jusqu’à 96 % de ses parts dans CSA mais uniquement à un prétendant européen. Les candidats non européens, eux, ne pourront reprendre qu’une part minoritaire. La privatisation de CSA, en proie à de gros soucis financiers, avait été stoppée en 2009. Le groupe d’investissement tchèque Unimex, associé à la première compagnie charter locale Travel Service, restait alors l’unique acquéreur potentiel, après le retrait du groupe Air France/KLM.
Unimex/Travel Service offrait à l’époque 1 milliard de couronnes (39,3 millions d’euros) pour cette reprise, en conditionnant toutefois la réalisation de la transaction à un assainissement radical de CSA.
La compagnie tchèque a accusé en 2011 une perte de 241 millions de couronnes (9,5 millions d’euros).