Égypte
Signature de deux prêts AFD pour les PME et l’agriculture
Pierre Sawaya, Mai 2012

La France et l’Égypte ont signé récemment au Caire deux conventions de prêts à conditions privilégiées de l’Agence française de développement (AFD) d’un montant total de 115 millions d’euros, destinés aux petites et moyennes entreprises et à l’agriculture. Ces prêts s’inscrivent dans le cadre du “Partenariat de Deauville” lancé par le G8 présidé par la France en 2011 pour « aider les pays arabes dans leur transition vers des sociétés libres et démocratiques ».
Paris s’est engagé à apporter à l’Égypte 650 millions d’euros d’ici à 2013 sous forme de prêts et d’aide-projets consentis par l’AFD, rappelle le communiqué. La première convention signée porte sur un prêt de 80 millions d’euros à taux bonifié destiné à soutenir l’accès au crédit des entreprises égyptiennes petites et moyennes. La seconde porte sur un prêt de 35 millions d’euros à taux concessionnel pour le ministère de l’Agriculture, destiné à l’amélioration de l’irrigation et de l’accès à l’eau pour 140 000 petits agriculteurs du delta du Nil.