Qatar
Le pays s’offre le couturier italien Valentino
Pierre Sawaya, Août 2012

Les Qatariens, après avoir racheté l’an passé le maroquinier français Le Tanneur, viennent de s’offrir le couturier italien Valentino. La famille régnante de l’émirat, via la société Mayhoola for Investments SPC, aurait déboursé 900 millions de dollars pour acheter au fonds d’investissement britannique Permira la maison fondée il y a quarante-cinq ans par Valentino Garavani.
Permira avait mis la main en 2007 sur la célèbre griffe. À l’époque, Valentino Fashion Group détenait 52 % du groupe allemand de prêt-à-porter Hugo Boss, véritable cible de Permira. Ce dernier a depuis placé dans des entités totalement séparées la maison Valentino et Hugo Boss, dont il restera actionnaire aux côtés de la famille industrielle italienne Marzotto.
Outre la griffe Valentino, les Qatariens deviennent aussi propriétaires de la marque M Missoni. Ils voient dans cette acquisition « un point de départ idéal pour être davantage présent dans le secteur du luxe », selon un communiqué.
Après des difficultés, Valentino Fashion Group a vu son chiffre d’affaires progresser d’environ 60 % entre 2009 et 2012. L’an passé, il a réalisé un chiffre d’affaires de 418 millions de dollars et un résultat brut d’exploitation de 29 millions de dollars.