Jordanie
La dette publique bondit à 21 milliards de dollars
Pierre Sawaya, Mai 2012

La dette publique de la Jordanie a augmenté d’environ 15 % en 2011, pour atteindre 21 milliards de dollars. La dette publique qui dépasse 65 % du PIB a atteint 20,4 milliards de dollars en 2011, contre 17,7 milliards en 2010. Les plus importants créanciers de la Jordanie sont le Japon, l’Allemagne et la Banque mondiale (BM). Le Parlement jordanien a approuvé en février un budget de 9,6 milliards de dollars, prévoyant un déficit de 1,5 milliard de dollars. Le Fonds monétaire international (FMI) table sur  une croissance  de  2,9 % en Jordanie en 2012, mais des experts jordaniens ont averti que l’économie locale était vulnérable. L’inflation s’est située autour de 6,5 % l’an dernier, alors qu’officiellement le chômage touche 14 % des actifs de ce pays peuplé de 6,5 millions de personnes, dont 70 % ont moins de 30 ans.
D’autres estimations établies par des organisations non gouvernementales estiment que le chômage atteint en réalité 30 %.


Noms cités : LIA