Jordanie
Un consortium finno-coréen choisi pour une centrale électrique
Pierre Sawaya, Novembre 2012

L’industriel finlandais Wärtsilä a annoncé qu’un consortium qu’il avait formé avec un groupe de BTP sud-coréen avait été retenu pour la construction d’une centrale électrique au fioul et au gaz naturel en Jordanie. Wärtsilä a indiqué, dans un communiqué, que cette centrale, qui doit entrer en service en 2014, serait « la plus grande tricombustible du monde », avec une capacité de 573 mégawatts. Elle combinera dans un premier temps le fioul léger et le fioul lourd. Dans un second temps, « quand l’infrastructure gazière sera en place, elle passera au gaz naturel et ses effets sur l’environnement seront minimisés », a expliqué le groupe. Il a souligné que sa consommation d’eau serait « proche de zéro ». La centrale sera située à al-Manakher, à une trentaine de kilomètres au nord-est d’Amman. Wärtsilä y a déjà bâti une petite centrale de 50 mégawatts, dont elle assure le fonctionnement quotidien. Le partenaire de Wärtsilä est Lotte Engineering & Construction. Le finlandais doit prendre 61 % des 552 millions de dollars du contrat et le sud-coréen les 39 % restants. ­­