L’économie va s’effondrer de 20 % en 2012, selon l’IIF
P. S., Janvier 2013

L’économie de la Syrie va s’effondrer de 20 % en 2012 et ses réserves de devises étrangères seront complètement épuisées d’ici à fin 2013, estime l’Institut de la finance internationale (IIF). Depuis le début, en mars 2011, d’un soulèvement contre le régime de Bachar el-Assad devenu au fil des mois une guerre civile, l’inflation est passée à 40 % et, selon son taux de change officiel, la livre syrienne a perdu 51 % de sa valeur face au dollar, d’après l’IIF. Outre le financement de la guerre, le gouvernement de Bachar el-Assad a puisé des milliards de dollars dans ses réserves de change pour verser les salaires et les subventions au carburant et pour soutenir la monnaie nationale, rapportent des banquiers à Damas. Le régime syrien est soumis à des sanctions occidentales et arabes en raison de la répression du soulèvement.