Les snacks libanais reviennent à la mode
N. M., Mai 2017

La tendance des snacks libanais se confirme avec le succès prolongé de l’emblématique Barbar et plus récent de Sandwich w Noss et Chi Tayeb. À Jounié, deux nouvelles ouvertures : Chouchou et Snack el Awadim. Lancé en janvier, Snack el- Awadim est spécialisé en sandwiches et desserts libanais pour un ticket moyen autour de 7 000 livres libanaises. Le propriétaire Jad Choueiry, qui a investi environ 100 000 dollars, affirme que c’est un pari sûr. « Ce type de nourriture sera toujours recherchée, surtout quand c’est bon et à bas prix », dit-il. Toujours à Jounié, un autre snack a ouvert en février. Nommé Chouchou, en référence à l’acteur des années 1960, il propose des sandwiches, burgers et manakiche, ainsi que des cocktails pour un ticket moyen autour de 6 000 livres libanaises. Quand on lui demande pourquoi avoir investi dans un snack, l’un des propriétaires, Haytham Kikano, semble surpris : « C’est évident, les Libanais adorent cette nourriture ! » 


Noms cités : Jad Choueiry, Haytham Kikano
Hôtellerie & tourisme précédents