Corruption. Liban : les mauvais comptes font les bons amis
Corruption. Liban : les mauvais comptes font les bons amis  $
Lucien Chardon - Illustration Joëlle Achkar, Janvier 2013
Mots clés : Indice de perception de la corruption, Corruption
La corruption au Liban n’a cessé d’augmenter depuis les années 1990. La corruption à grande échelle d’abord, celle des politiciens et des hauts fonctionnaires, mais aussi la petite corruption administrative, encouragée par la dégradation des conditions économiques. Parallèlement, les efforts pour davantage de transparence n’ont connu aucune amélioration sensible. Plus de vingt ans après la fin de la guerre civile, l’économie libanaise continue d’en payer le prix.


Acheter cet article


Noms cités : Ali Abdallah, Camille Asmar, Sami Atallah, Sarah Hariri Haykal, Fouad Zmokhol, PAC