Game Cooks : la nouvelle société des co-fondateurs de Birdy Nam Nam
30-03-2012 | par M.-J. D. | source: CDL
Mots clés : Start-up, Birdy Nam Nam, Game Cooks

Vous souvenez-vous de Birdy Nam Nam, ce jeu sur smartphone en arabe et anglais, créé par deux Libanais et un Français, qui avait fait un tabac l'été dernier ? Les deux Libanais, les frères Nader, ont lancé leur propre société de jeux pour smartphones, Game Cooks, en février 2012.

« Notre objectif reste le même, explique l'aîné, Lebnan Nader ; nous voulons créer des jeux à destination du monde arabe ».
 
Les deux frères ont sécurisé 400.000 dollars d'investissement du groupe RGH (Resource Group Holding), ancien employeur de Lebnan, qui devient actionnaire majoritaire (51%) de la société. « RGH, en plus de nous assurer le financement pour la première année et demie, nous offre tout le support : les locaux, l'internet, la finance, le marketing, etc. Notre seul travail consiste à créer les jeux », affirme Lebnan Nader.
 
Cet investissement dans une start-up technologique est le premier du genre pour RGH, la holding libanaise de la famille Itani qui regroupe des sociétés de télécoms, de solutions de paiement, d’immobilier, de construction, etc. « Cela nous permet de mieux nous positionner comme un groupe d’investissement, et de montrer à nos employés que nous les soutenons dans leurs projets », explique Dany Eid, directeur des opérations du groupe (COO). 
 
L’équipe de Game Cooks, composée de quatre salariés en plus des deux fondateurs, travaille actuellement sur deux jeux, dont la date de sortie est prévue en mai. L'un d'entre eux, qui met en scène un héros courant pour la paix au Moyen-Orient, fait l'objet d'une compétition Facebook pour en déterminer le nom : « Nous avons reçu plus de 1.500 propositions en moins d’une semaine », s'exclame Lebnan Nader. Une fois ces deux jeux lancés, l’équipe s’attellera à la création de deux autres : « un de guerre, et un réflexion », précise le fondateur.
 
Ciblant les téléphones fonctionnant sur les plateformes d'Apple et d'Androïd dans un premier temps, et peut être Windows Mobile dans un deuxième, les jeux sont proposés en version gratuite et/ou en version payante. Dans certains cas, des achats (d'armes supplémentaires, d'indices pour résoudre des énigmes...) à l'intérieur du jeu sont prévus.
 
Autre source de revenus potentiels pour Game Cooks : des coopérations avec des opérateurs de téléphonie mobile, comme ça a été le cas avec Birdy Nam Nam pour Saudi Télécom (STC). Une version spéciale pour l’Arabie a en effet été développée : elle se déroule dans les villes du royaume plutôt que dans celles du Moyen-Orient et intègre le dialecte local. Un accord de partage de revenus a été négocié.
 
« C'est un modèle que nous pourrions suivre pour nos développements futurs, explique Lebnan Nader. RGH peut nous connecter à plus de 35 opérateurs ».
 
Game Cooks fait face à une concurrence pour le moment limitée sur le marché libanais, mais relativement forte dans la région. « De façon générale, le marché devient compétitif car il y a beaucoup d’investissements dans la région », annonce Lebnan Nader.
  
Resource Group Holding est présente dans plus de 50 pays du Moyen-Orient, d’Afrique, d’Europe centrale et de l’Est et emploie plus de 1.000 personnes.

 


Les autres actualités des affaires
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie