Club d’amateurs de vins : Les Echansons de France relancent leur association libanaise
par M.R.
Mots clés : Ksara, Kefraya, Musar, Echansons de France, Phoenicia, Vendôme, Pascal Brohez

Connaissez-vous Les Echansons de France, cette confrérie bachique, qui entend promouvoir les plaisirs de bouche, le vin en premier lieu ? L’association, fondée en France en 1954, dirige le Musée du Vin à Paris et est notamment propriétaire du château Labastidié (appellation Gaillac).

En 2004, un chapitre - le terme consacré dans cette confrérie pour désigner une nouvelle branche - s’est ouvert à Beyrouth à l’initiative de Pascal Gauvin, alors directeur général de l’hôtel Phoenicia. Il rassemble alors une centaine de mordus du vin et de la gastronomie.

Mais le départ du Liban de Pascal Gauvin et la guerre de 2006 cassent l'initiative. Les activités de la confrérie s’éteignent progressivement… jusqu’à aujourd’hui.

«  Grâce à la motivation de quelques anciens membres, nous relançons cette association qui a pour objectif de lier l’utile à l’agréable : parfaire nos connaissances du terroir libanais et de ses vins en l'associant au plaisir de passer quelques bons moments ensemble, autour de bons vins et de bonnes tables », explique Frédéric Brohez, directeur général du Vendôme, à l’origine de la renaissance du chapitre libanais des Echansons de France.

D’ores et déjà, une trentaine d’anciens ont répondu positivement. L’association espérant assez rapidement comprendre une centaine de membres, aussi bien Libanais que Français…  « Tout ceux que le vin et la gastronomie intéressent ».  

Les cotisations pour 2012 ont été fixées à 200 dollars – somme qui permet à la confrérie libanaise de couvrir les frais de référencement aux Echansons De France, le diplôme, la réalisation de la newsletter trimestrielle, des prix préférentiels aux évènements organisés.

Le premier dîner se tiendra au restaurant Eau De Vie de l’hôtel Phoenicia InterContinental, le Mercredi 30 mai. Plusieurs vins libanais seront dégustés même si pour l’heure le choix définitif n’a pas été encore arrêté. « Ce premier dîner des Echanssons de France au Liban entend bien mettre à l'honneur les vins libanais.»

Plusieurs vignobles figurent parmi les membres du chapitre libanais, dont Musar, Kefraya ou Ksara. Mais avis aux amateurs : Les Echansons de France entendent s’ouvrir à la diversité et veulent coopter de nouveaux domaines libanais parmi leurs membres.


Les autres actualités des affaires
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie