Pour la majorité des Libanais, les salaires n'ont pas suivi l'augmentation des prix (Bayt.com)
30-08-2012 | par P.S. | source: The Lebanon Weekly Monitor
Mots clés : consommateur, Confiance, Bayt.com

Selon le dernier indice de confiance du consommateur publié par le portail en ligne Bayt.com, l’indicateur a connu une chute entre les mois de mai et d’août 2012, sur fond d’instabilités politiques locales et régionales.

En effet, l’indice de confiance du consommateur a connu une contraction de 6,6 points pour atteindre les 90,3 en août contre un score de 96,9 en mai 2012.

Selon l’étude menée par Bayt.com, 16% des Libanais interrogés considèrent que leur situation financière est « meilleure » que l’année dernière, tandis que 40% ont indiqué qu’elle se maintenait au même niveau et 39% ont estimé qu’elle s’était dégradée, le reste n’ayant pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

En ce qui concerne l’économie du pays, 7% des sondés ont considéré qu’elle s’améliorait, 26% ont estimé qu’elle demeurait stable, 60% ont indiqué qu’elle se dégradait, tandis que le reste n’a pas exprimé d’opinion sur le sujet.

Par ailleurs, sur la question de la consommation, seuls 11% des interrogés ont estimé que le moment était propice à l’achat de biens durables, 47% des sondés ont préféré conserver une opinion neutre sur la question, tandis que 35% ont indiqué que le moment était pour eux peu propice à l’investissement, le reste n’ayant pas souhaité exprimer d’avis sur la question.

Concernant l’environnement des affaires, 8% des interrogés ont répondu que le moment était propice à l’entrepreneuriat, 27% ont affiché une opinion neutre sur le sujet, tandis que 59% des sondés ont considéré l’environnement comme mauvais pour le développement des affaires, le reste n’ayant pas d’avis sur la question.

Sur le sujet de l’emploi, 55% des Libanais interrogés ont considéré qu’il n’existait que très peu d’emplois disponibles sur le marché, 39% ont indiqué qu’il n’y avait pas beaucoup d’emplois disponibles, 4% seulement ont estimé qu’il en existait beaucoup, tandis que le reste des sondés n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Par ailleurs, à la question : vos salaires ont-ils suivi l’augmentation des prix en comparaison avec l’année dernière, 65% ont répondu par la négative, 28% ont considéré que leurs salaires étaient en phase avec l’inflation, tandis que pour 1% des sondés leurs salaires ont augmenté plus vite que la croissance des prix, le reste n’ayant pas souhaité s’exprimer sur la question.

En ce qui concerne leur avenir, 39% des Libanais ayant participé à l’enquête de Bayt.com ont considéré que leur situation financière allait s’améliorer d’ici à un an, 27% ont estimé que cette dernière demeurerait la même, tandis que pour 19% des sondés, elle se dégraderait. Enfin, 14% des sondés pensent que la situation économique dans le pays ira en s’améliorant d’ici à un an.
 


Les autres actualités de l'économie
Toute l'actualité: Affaires | Finances | Economie